S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Temps de mission : on est tombé bien bas…

L’ensemble des OS du groupe (La Mondiale et AG2R REUNICA) était venu pour négocier a minima la possibilité de récupérer en temps celui perdu pendant les déplacements professionnels. La DRH était venue avec les mains vides, quelques interrogations et surtout des certitudes bien éloignées de l’esprit de négociation.

D’après elle, pensons surtout COM-PE-TI-TI-VI-TE ! Elle argue que le temps de travail est suffisamment réduit pour ne pas demander une compensation pour « quelques cas » par an…Ben voyons…
Les DS lui ont rappelé les temps liés à la formation, aux missions professionnelles (hors astreintes) et aux mandats occasionnant des journées dépassant les 10 heures. Il faut juste au passage préciser que si, sur le périmètre ex.Réunica la journée des salariés en mission (hors de leur lieu de travail habituel) était comptabilisée 10 heures alors que sur AG2R il n’y avait rien qui était stipulé, pas même le droit du travail…hors la loi que nous sommes !! Seuls les collaborateurs qui “savaient” pouvaient négocier de gré à gré une compensation en temps de récupération.

Au final, plus de 2h d’une réunion plutôt stérile au bout de laquelle la DRH a accepté de « revoir » les termes du code du travail pour présenter un projet présenté le 1er décembre prochain.

Le groupe est un des rares GPS à ne pas avoir un accord “temps de mission”…

Une réponse à Temps de mission : on est tombé bien bas…

  • Effectivement nous sommes tombés bien bas !!! Pour encourager les collaborateurs à se déplacer, a se former…. les managers vont avoir bien des soucis …… Plus personne ne voudra se déplacer ….. Et oui , une nouvelle façon d’effectuer des économies ….

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)