S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Une mobilisation d’ampleur en faveur du logement des plus modestes

Dans le contexte de crise que traverse le pays, la question du logement demeure au centre des inquiétudes de nombreux salariés, confrontés à des difficultés pour se loger ou se maintenir dans leur logement. Pour répondre à cette urgence, les partenaires sociaux d’Action Logement réunis le 20 décembre 2018 ont décidé la mise en œuvre d’un plan d’investissement de près de 9 milliards d’euros.

Ce plan d’ampleur apportera des réponses aux salariés les plus modestes et à la diversité des situations sociales et territoriales, à travers :

• La mobilisation de fonds d’Action Logement en faveur de la rénovation énergétique des logements : 1,5 milliard d’euros dont 750 millions d’euros distribués sous la forme de subventions;
• La mise en place d’une aide financière aux ménages en faveur du rapprochement domicile-travail;
• L’engagement d’un programme d’investissement massif en faveur de la transformation de locaux en logements;
• Le renforcement des moyens affectés au développement de l’offre accessible notamment en zones tendues pour la production de plus de 25 000 logements;
• L’affectation de fonds dédiés à la lutte contre l’habitat indigne et dégradé à hauteur de 1,1 milliard d’euros, à travers le financement d’opérations d’acquisition dans les copropriétés dégradées, de réhabilitation de logements insalubres ou encore de démolitions;
• La mobilisation de fonds d’Action Logement pour l’adaptation des logements aux enjeux du vieillissement et du handicap;
• La mise en place d’un plan d’urgence pour l’Outre-Mer à hauteur d’1.5 milliard d’euros pour une plus large prise en compte des enjeux ultramarins en matière de rénovation du parc social et d’accompagnement des salariés accédant à la propriété.

La CFDT se félicite de ce plan qui traduit à travers des mesures concrètes la capacité d’engagement des acteurs de la démocratie sociale.

Une réponse à Une mobilisation d’ampleur en faveur du logement des plus modestes

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)