Home E-mail Personnalisé

AG2R LA MONDIALE et MAIF se croisent …

Le projet devait rester secret. Mais plusieurs journaux se sont fait l’écho la semaine dernière de discussions entre AG2R LA MONDIALE et la MAIF. Nous ne serions pas sur un projet de rapprochement, mais plutôt sur la construction d’un partenariat commercial croisé entre les deux entités.

Être un assureur complet : une vieille histoire.

L’objectif de construire un groupe complet d’assurance, couvrant aussi bien les personnes que les biens, était déjà celui de l’ancien Directeur général. Il avait tenté de construire un partenariat commercial avec la MACIF en 2010, partenariat limité dans un premier temps à la santé/ prévoyance collective et à une plateforme de tiers payant commune.

La solution d’un tiers payant “maison” avait été un échec avec des pertes financières conséquentes. Quant à l’institution commune AG2R MACIF Prévoyance, elle avait été dissoute le 1er janvier 2015.

D’autres tentatives, notamment à travers des approches de la Banque postale, s’étaient également soldées par des échecs.

Mais l’échec le plus cuisant a été celui avec la MATMUT en 2019. Lancé à grand renfort de publicité, ce qui devait être le mariage du siècle dans le monde de la protection sociale, est devenu le divorce le plus médiatisé.

Pourtant tout semblait concourir à une union solide, durable et fructueuse : des activités complémentaires et des savoir-faire qui s’additionnaient.

Mais un élément essentiel avait été oublié : rapprocher deux groupes, c’est aussi rapprocher deux communautés de travail humaines. Et la pierre d’achoppement que personne n’avait vu est vite apparue : la différence de culture d’entreprise.

Ces différents échecs ont couté cher à AG2R LA MONDIALE, en ressources de temps et de finance.

Mais le nouveau directeur général n’a pas pour autant renoncé à la construction d’un groupe complet d’assurances.

Une histoire de rapprochement toujours présente…

Il avait déjà indiqué à la presse « ce n’est pas parce que l’alliance avec la Matmut s’est interrompue que les bonnes raisons qui avaient conduit à la conclure ont disparu, à savoir renforcer les opportunités de multi équipements et réduire les besoins de fonds propres, dans la mesure où la diversification en IARD joue positivement sur la marge de solvabilité ».

Dans son projet de plan d’entreprise 2023-2025, la direction a écrit :

« L’enrichissement des activités assurantielles concernera prioritairement le développement sur le champ de l’assurance dommages (IARD) avec des objectifs de multi équipement de nos clients et de renfort de solvabilité. Trois options sont envisagées :

– un rapprochement avec un opérateur IARD (spécialiste ou généraliste) ;

– une alliance stratégique commerciale ;

– l’acquisition d’une insurtech ou d’un néocourtier IARD. »

Ce serait donc la seconde option, une alliance commerciale, qui aurait été choisie.

Mais le rédacteur du plan d’entreprise poursuit en écrivant aussi : “les options ne sont pas mutuellement exclusives. Elles peuvent se combiner en fonction des opportunités, à un moment donné (par exemple une alliance et l’acquisition d’un néocourtier) ou dans le temps (par exemple d’abord une alliance puis un rapprochement) …

Donc pour l’instant, un seul rapprochement…après, …

Rappelons cependant que la MAIF a toujours été attachée à un principe d’autonomie.

Une histoire d’ADN…

En revanche, la direction générale AG2R LA MONDIALE a su tirer les leçons du passé, notamment la tentative ratée avec la MATMUT. Ainsi elle écrit dans le projet de plan d’entreprise : « La compatibilité culturelle des partenaires potentiels sera un élément clé du processus de sélection. »

La MAIF serait donc culturellement compatible.

Pour la CFDT, ce critère est effectivement primordial. Si l’ADN du groupe AG2R LA MONDIALE est le mutualisme et le paritarisme, il est aussi son appartenance au secteur non lucratif. Nous regrettons depuis longtemps que le groupe ne mette pas assez en avant son identité face aux assureurs capitalistiques.

La MAIF s’identifie comme un « assureur militant », fier de son appartenance à l’économie sociale.

Ses fondateurs ont bâti le groupe sur les principes d’indépendance vis-à-vis des grands groupes financiers, de distribution directe des contrats, sans intermédiaire commissionné, de solidarité entre adhérents…

Ce partenariat permettra peut-être à AG2R LA MONDIALE de devenir un groupe de protection sociale militant !

S’abonner
Notifier de
guest

4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
QVT
QVT
3 mois il y a

Pourvu que cette coopération aboutisse, la MAIF est exemplaire en communication et son service client n’a pas d’égal.
Se rapprocher de cette mutuelle invite à penser aussi au groupe VYV…!
🤸

Consterné
Consterné
3 mois il y a

Le secret avait peut être ses raisons… ne serait ce que pour éviter de reproduire Matmut avec une annonce accompagnée de tambours et trompettes … avec la suite que l’on connaît.
Qui a fait fuiter l’information au risque de déstabiliser ce projet ? C’est à croire que certains préféreraient voir le groupe dans in statut quo funeste que d’envisager son évolution pour sa survie.
Funeste égoïsme.

A risque mais on y croit
A risque mais on y croit
Réponse à  Consterné
3 mois il y a

Il ne faudra pas se “louper” cette fois-ci, sinon notre GPS ne s’en relèverait pas!

QVT
QVT
Réponse à  Consterné
3 mois il y a

Si la nouvelle DG partageait ses idées et projets aux représentants salariés, la CFDT ne diffuserait pas les écrits de la presse spécialisée.

cfdt-ag2r

GRATUIT
VOIR