S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Attribution de titres restaurant à tous les télétravailleurs : une amélioration du pouvoir d’achat !

Après avoir revendiqué une “prime panier” pour tous les télétravailleurs dès le début du confinement, nous avons enfin obtenu l’attribution de titres restaurant pour l’ensemble des salariés.

Tract-TR-JUIN-2020

14 réponses à Attribution de titres restaurant à tous les télétravailleurs : une amélioration du pouvoir d’achat !

  • Un nouveau résultat positif de la façon CFDT de négocier pour plus de justice sociale et de pouvoir d’achat. Il est dommage que la direction n’ait pas accepté la mesure depuis le début du confinement.

  • Bonjour, En contrepartie de l’attribution de ces titres restaurants pouvez-vous préciser si la prime de transport va être supprimée pour les télétravailleurs avec un effet rétroactif ?? merci

    • cfdt ag2r

      Nous n’avons aucune information à ce sujet.
      Rappel : le remboursement des frais de transport est réglementairement obligatoire.

      • Bonjour,
        Il y a une info dans la FAQ RH Covid 19 à ce sujet.
        p10 du document :
        2.9. Les remboursements d’abonnement transport du mois d’avril sont-ils maintenus ?
        Les remboursements d’abonnement transport en commun du mois d’avril ainsi que les primes transports d’avril sont annulés, les collaborateurs n’ayant pas utilisé les transports en commun sur le mois d’avril. La régularisation sera effectuée sur la paie de juin.
        Les collaborateurs ayant souscrit un abonnement Navigo peuvent se faire rembourser leur abonnement transport d’avril (et des 10 premiers jours de mai) en se connectant d’ici le 17 juin à la plateforme :
        https://www.mondedommagementnavigo.com/
        Compte tenu de la reprise progressive de l’activité sur site depuis la fin du mois de mai, les remboursements et primes transports de mai et juin sont maintenus sur ces périodes.

  • Bonjour, pour le remboursement de la prime de transport, il y a ça dans la FAQ COVID 19 sur Déclic :

    “2.9 Les remboursements d’abonnement transport du mois d’avril sont-ils maintenus ? Les remboursements d’abonnement transport en commun du mois d’avril ainsi que les primes transports d’avril sont annulés, les collaborateurs n’ayant pas utilisé les transports en commun sur le mois d’avril. La régularisation sera effectuée sur la paie de juin.”

    Bref, la Direction va reprendre d’une main ce qu’elle aura donné de l’autre ? Il va y avoir des suprises sur la paie de juin.

  • Bonjour,

    A ce jour aucune informations par mail de la RH ou sur Déclic concernant, les tickets restaurants,la prime transport , prime 300euros , évolution de salaires , bref aucune communication,personne n’a d’informations ,nous recevons juste les newsletter des syndicats pour avoir un peu de visibilité ,je trouve que c’est plus que léger ,de la part de la direction…
    A quoi devons nous, nous attendre sur notre paie de Juin? merci de votre retour

    • cfdt ag2r

      L’information sur la modification du plan de déconfinement vient de paraître sur l’intranet. Les grandes modifications :
      – les salariés devront revenir sur site, par roulement, dans la limité de 40% de l’effectif du site jusqu’au 30 juin et de 50% à partir de juillet
      – les dispenses d’activité pour les gardes d’enfants sont supprimées à partir de juillet
      – les horaires réels seront comptabilisés et retour aux règles de l”horaire variable (l’abattement de 25% est supprimé)
      – les plages horaires seront maintenues de 6H30 à 20H lorsque l’activité et les outils informatiques le permettent
      – la plage fixe continue à être neutralisée.
      Concernant les TR : Les informations que vous trouvez sur les sites syndicaux sont exactes, car elles ont fait l’objet d’un accord
      Concernant la prime de 300 euros : idem
      Concernant les primes de transport : nous avons demandé à la DRH des précisions écrites et nous vous tiendrons informés rapidement.

      • les horaires réels seront comptabilisés et retour aux règles de l”horaire variable (l’abattement de 25% est supprimé)

        ==> Ca fonctionne comment ? Parce que pour l’instant les débits ne sont pas déduits du solde. Est-ce qu’on va encore avoir droit à un coup de moulinette magique et notre RH préférée va recalculer les débits rétroactivement les compteurs ?

        Les syndicats, ou en tout cas la CFDT, ne voient aucun pb sur le fait que l’info déclics sur les tickets resto paraissent le 22 alors qu’on lisait sur les sites syndicats de contacter la RH avant le 15 ? La majorité des salariés ne vont pas sur les sites des syndicats….

        Vous ne voyez pas de pb non plus sur la parution des résultats NAO à 3-4 jours de la paie alors que l’accord a été signé il y a un mois. De la même manière aucun syndicat ne s’inquiète que l’info sur la récupération du remboursement à 50 % du titre de transport n’apparaissent que dans la FAQ, noyée parmi toutes les questions / réponses, FAQ qui d’ailleurs n’est plus affichée sur la page d’accueil…

        De la même manière il semble qu’aucun syndicat n’a été chagrinée qu’aucune info claire et facilement accessible ne soit paru pour informée de la neutralisation RETROACTIVEMENT (!!!!) des compteurs et donc la non prise en compte des crédits.

        En substance rien ne dérange les syndicats dans tout ça, devant toute cette absence de communication et il va donc de soi que les salariés doivent donc se substituer à la RH pour communiquer auprès des autres salariés. Il faudrait aussi que nous mettions en place une représentation du personnel pour alerter la direction sur l’agacement devant cette absence de comm’, on pourrait appeler cette représentation… euh… Syndicat ?!!! C’est une bonne idée non ?

        • cfdt ag2r

          Ne pensez-vous pas que c’est faire un mauvais procès à des organisations syndicales qui depuis le début de la crise sanitaire cherchent à être les plus réactives possibles et à communiquer le plus largement possible avec les salariés ? Qu’il y ait eu carence dans la communication de la direction, on ne peut qu’être d’accord. C’est pourquoi la CFDT et les autres organisations syndicales, avec leur site internet qui était leur seul vecteur de communication possible, ont régulièrement tenu informé les salariés. La CFDT envoie également plusieurs milliers de mails aux salariés qui se sont inscrits à sa lettre d’informations
          Ecrire comme vous le faites que les syndicats n’ont pas été à la hauteur, c’est un manque de reconnaissance du nombre d’heures passées depuis le mois de mars à défendre les salariés tous les jours. Un exemple parmi d’autres : les élus CSE ont été en réunion le 23 juin de 9H le matin à 21H le soir, avec juste une interruption d’une heure le midi.
          La vraie question à se poser est la suivante : quelle serait la situation aujourd’hui si les salariés n’avaient aucun représentant du personnel et aucun syndicat pour les défendre.

  • Bonjour,

    peut-on demander la suspension de l’alimentation de la carte UP et donc le prélèvement sur la paie. le solde créditeur devient énorme et comme on ne retourne sur site qu’à 50%, il va continuer à gonfler, même avec un plafond journalier à 38 €.

  • On ne peut pas s’en servir le we, donner comme avant avec le format papier à ses enfants
    Le calcul à Mois +2 va entrainer des décalages et parfois même un excédent dont on ne saura que faire
    Tickets restaurant, une avancée ? c’est un point de vue qui ravira certains, sera sans intérêts pour d’autres.
    N’oublions pas que le salarié cotise, c’est déduit et l’oblige à déjeuner à l’extérieur.
    Indiquer qu’il fallait relancer l’activité des petits restaurateurs aurait été plus honnete.
    Idem – je souhaite l’arrêter

    • Bonjour, pour information, si votre employeur n’a pas demandé la limite des 200m autour de votre lieu de travail (merci la loi de simplification voulue par JM AYRAULT en 2013) vous pouvez utiliser la carte TR partout en France, du lundi au samedi, mais pas le dimanche. En présence du terminal CB qui va bien et de l’affiliation du commerçant, la carte est acceptée en boulangerie, boucherie-charcuterie, grandes surfaces alimentaires (sous réserve d’éligibilité de vos produits) et restaurants bien sûr. Plafond relevé à 38€/jour depuis une quinzaine de jours (restaurants/hôtel-restaurant et débit de boissons -pour un repas cela va de soi-) uniquement, les autres commerces ça reste à 19€/jour.

  • Très bonne nouvelle, chacun est libre de choisir, la direction nous donne cette liberté il y a tellement d’autre inégalité, pour ma part je suis très satisfaite de cette avancée.

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Le champ est non obligatoire.
Les commentaires sont publiés après modération.