S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Covid 19 : renforcement du protocole sanitaire AG2R LA MONDIALE

Le 19 mars la Commission Santé Sécurité et Conditions de Travail du CSE a été convoquée pour examiner le protocole sanitaire du groupe à la suite des nouvelles consignes gouvernementales.

Une communication de la direction sera faite le 19 mars dans l’après-midi.

Le renforcement du protocole du groupe n’a été décidé que pour le 16 départements qui inclus 28 sites.

Les départements concernés par ces mesures sont :

  • – Les 8 départements d’Île-de-France : Paris (75), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Essonne (91), Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93), Val-de-Marne (94), Val-d’Oise (95).
  • – Les 5 départements des Hauts-de-France : Aisne (02), Nord (59), Oise (60), Pas-de-Calais (62), Somme (80).
  • – L’Eure (27).
  • – La Seine-Maritime (76).
  • – Les Alpes-Maritimes (06).

Les départements l’Eure et Loire ne font pas partie des départements soumis au confinement mais la DRH tiendra compte des arrêtés préfectoraux.

Renforcement du protocole :

  • – Maintien de la possibilité exceptionnelle d’une journée de déplacement sur site par semaine, avec inscription dans le logiciel PARC, avec établissement de nouveau d’une attestation, mais qui sera contrôlée par le partenaire métier et validée par le manager COMADIR.
  • – Renforcement du télétravail.
  • – Déplacements inter régions INTERDITS sauf pour les commerciaux et sous couvert d’une attestation validée.
  • – Réunions en présentiel interdites.
  • – Formations annulées sauf exceptionnelles et impératives, comme les sessions secouriste qui ne pourraient pas être tenues en distanciel (certains UPDS le font en présentiel et d’autres le font en distanciel).
  • – Déménagements de sites, notamment parisiens : la direction réfléchit aux solutions.
  • – Les CDD bénéficient du même protocole groupe : notamment les mêmes conditions de télétravail.

Autres mesures.

La campagne de vaccination avec ASTRA ZENECA avait été suspendue, mais par suite de la validation de l’autorité européenne, la campagne va reprendre. Les listes de candidats vont pouvoir être de nouveau complétées. Les inscrits avant la suspension ne devraient pas avoir été supprimés

La CFDT a demandé à la direction si des aménagements horaires étaient envisagés au cas où des écoles et des cantines fermaient. Cette question des fermetures d’école n’a pas été traitée par la DRH, car elle n’aurait pas eu de remontée à date.

Les RIE ont des procédures spécifiques de contrôle, mais ces dernières vont être vérifiées et éventuellement adaptées.

Si des dérives dans le protocole ou dans son application sont constatées, le RH PARTENAIRE METIER est l’interlocuteur à privilégier.

Temps de travail : le multi badgeage est autorisées, sans limitation (pas de limitation à 4 dans la journée), mais toujours avec par paire entrée/sortie.

Malgré la demande de la CFDT, la DRH refuse des aménagements des plage horaires fixes et variables pour les télétravailleurs.

A la demande de la CFDT, un rappel va être effectué sur DECLIC sur la prévention des risques psychosociaux.

4.2 5 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Dupons
Dupons
8 mois il y a

Question quel nouvelle procédure envisagée dans les cantines de l entreprise où on ce retrouve à plusieurs pendant trente minutes sans masque en sachant que 29% des cas de covid sont propagé sur les lieux de travail