Home E-mail

Covid 19 : réunion CSE AG2R le 27 pour faire face à l’épidémie

Un nouveau protocole national doit être annoncé par le gouvernement pour faire face en entreprise à l’épidémie de Covid-19. Ce protocole devrait être communiqué le 28 août, mais les principales pistes de réflexion du gouvernement sont déjà connues. La commission « santé, sécurité et conditions de travail » du CSE se réunira jeudi 27 août.

Le journal l’Argus de l’assurance a notamment pu se procurer une copie du document de travail du gouvernement.

Le télétravail

On peut lire que le télétravail ne sera plus la norme à compter du 1er septembre prochain. Le choix est que les travailleurs ont vocation à exercer leur activité « dans des conditions de sécurité renforcées », incluant notamment le port de masques.

Toutefois, le télétravail reste une « pratique recommandée en ce qu’il participe à la démarche de prévention du risque d’infection au SARS-CoV-2 et permet de limiter l’affluence dans les transports en commun ». Des adaptations locales – en fonction des indicateurs sanitaires – sont envisagées au besoin.

En revanche, le télétravail est recommandé pour les travailleurs à risques de formes graves de Covid-19, ainsi que pour ceux vivant au domicile d’une personne à risques. Si le télétravail ne peut être accordé à ces personnes, ces travailleurs peuvent « solliciter la médecine du travail afin de préparer leur retour au travail et notamment aménager leur poste selon les besoins et les possibilités ».

Le port du masque systématique

Le nouveau protocole imposera le port du masque, « systématique », dans les espaces clos et partagés au sein des entreprises, incluant par définition les open-spaces, bureaux partagés et autres salles de réunion.

Le port du masque « ne s’impose pas » au sein des bureaux individuels dès qu’il n’y a qu’une seule personne présente.

Le document parle de masques « grand public, de préférence réutilisables » mais précise, dans le cas de la présence de plusieurs salariés au sein d’un véhicule, qu’un masque « chirurgical » est recommandé pour les « personnes à risque de forme grave ». Un non-respect de ces règles pourrait entrainer des sanctions.

Les organisations en flex office déconseillées

Le protocole décrit également les bonnes pratiques relatives aux flux de circulation des personnes, la désinfection des surfaces et les masques. Parmi ces conseils : nettoyage régulier des rampes d’escalier, ouverture conseillée des portes des locaux communs pour éviter de toucher les poignées…

Et, la fin du flex office : « Pour les espaces habituellement en open flex : attribuer un poste fixe afin d’éviter le placement libre à un poste de travail », précise le protocole.

L’application dans l’entreprise.

A la demande des élus de la commission CSSCT du CSE, une réunion se déroulera avec la direction le jeudi 27 août pour étudier la déclinaison au sein d’AG2R LA MONDIALE du protocole national et pour le compléter par des mesures spécifiques.

Force est de constater que le plan AG2R LA MONDIALE élaboré et communiqué en juillet n’est plus adapté au contexte actuel.

Ainsi, la CFDT entend mettre en avant :

  • Les problèmes de transports des salariés,
  • La nécessité de respecter les distanciations sociales,
  • Les problématiques liées au open space,
  • Les difficultés liées au port du masque au téléphone et les impacts pour les centres d’appels téléphoniques.

Parmi les solutions possibles, la CFDT plaidera pour une extension du télétravail à trois jours minimums par semaine.

S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
maurin
maurin
1 année il y a

” Parmi les solutions possibles, la CFDT plaidera pour une extension du télétravail à trois jours minimums par semaine ”
Celà serait un bon compromis, entre retour au bureau des ” disparus ” (certains salariés n’ont pas mis les pieds depuis Mars sur leur site de rattachement) et inconfort de passer toute la journée avec un masque. (donc 2j par semaine ? )
Mais le plus favorable ne serait pas pour éviter une cacophonie de mettre tout le monde en télétravail jusque Noël ?
D’autres groupe ont tranché en ce sens, celà évite le stress des transports, du masque, de voir ses parents le we en craignant de l’avoir attrapé au bureau et de le redonner.
Pouvez vous par ailleurs demander une explication sur les mails cinglants de la DRH fin Juin et fin juillet 2020 sifflant la fin de la récréation, comme si le confinement avait été une partie de plaisir, et imposant à partir du 1er sept une organisation du travail de l’ancien monde avant Covid ?
Mille mercis pour votre implication sur ce sujet.

Anonyme
Anonyme
1 année il y a

Merci de penser aux salariés cicas qui sont souvent exclus (ou non informés) des diverses décisions.

Anonyme
Anonyme
1 année il y a

En esperant que cette fois ci ce ne sera pas un plan national général mais ce plan interne sera adapté à la situation régionale (région avec forte densité de population, transports , dimension des locaux , situation sanitaire de la région, etc.).

Maya
Maya
Réponse à  Anonyme
1 année il y a

Et en quoi cela vous gênerai si c’était général et pas au cas par cas, vous pensez peut être que parceque le gouvernement dit qu’il n’y a que du covid dans les grandes villes en province il n’y a rien ?????

Maya
Maya
1 année il y a

Je dois être bête mais je ne comprends vraiment pas pourquoi le télétravail ne devient pas la norme

Anonyme
Anonyme
1 année il y a

J ai écouté au journal télévisé que les masques en tissu devaient être entretenus donc lavés par l employeur. Si ce n’est pas le cas, l employeur doit verser une indemnité à ses employés. Qu en pensez-vous ?

Réponse à  Anonyme
1 année il y a

Effectivement, en cas de fourniture de masque lavable, le Code du Travail prévoit sur ce sera à l’employeur de fournir le nombre de masques nécessaires mais également de s’assurer de leur entretien.
Comme pour les autres EPI (équipements de protection individuels) il sera néanmoins possible de verser une indemnité mensuelle destinée à compenser l’entretien de ces masques par chaque salarié.
En revanche, l’employeur doit pouvoir s’assurer que l’entretien est bien effectué, ce qui parait compliqué.
Rappelons qu’un masque lavable mal entretenu peut être très dangereux.

Isa
Isa
1 année il y a

Tout à fait d’accord avec maurin, pourquoi ne pas faire en sorte que le télétravail soit mis en place pour tous jusqu’en décembre. Je ne comprends pas pourquoi le fait de venir 2 jours sur site serait moins risqué que toute une semaine. Les personnes vont devoir prendre les transports en commun, croiser leurs collègues. Sur les gros sites, le risque est d’autant plus important.
La direction a lors des réunions RP des différents sites rappelé que les équipes avaient joué le jeu pendant la période de confinement, alors pourquoi est elle si frileuse a remettre les gens en télétravail?

Comment fait on pour répondre aux clients par téléphone avec un masque?

Beaucoup de questions et d’inquiétudes qui je l’espère ne seront plus d’actualités demain.

Anonyme
Anonyme
1 année il y a

Sans vouloir être oiseau de mauvaise augure , je crains que beaucoup soient déçus s’ils attendent un quelconque changement de stratégie. Il est fort peu probable que la direction revienne sur sa décision de faire revenir tout le monde sur site à compter du 1er septembre , d’autant plus que le nouveau protocole sanitaire gouvernemental va totalement dans son sens et n’apporte absolument aucune contrainte concernant le télétravail , tout juste une recommandation. Il faut rappeler que nous ne sommes pas dans un pays anglo saxon . La culture française du management reste fortement ancrée du fait que les salariés doivent être inquiets, stressés et mal à l’aise pour être productifs . C’est triste mais c’est ainsi …

Maya
Maya
1 année il y a

Je pense aussi que le télétravail ne passera pas, les chefs, petit chefs et cie ont tellement besoin de nous manager, de nous donner des ordres etc ….

cfdt-ag2r

GRATUIT
VOIR