Home E-mail Personnalisé

Flash NAO

Le 27 octobre s’est ouverte la première réunion de négociations sur les salaires. Bref résumé.

Dès l’ouverture des discussions un point de blocage est vite apparu avec la direction. Avant d’aborder les négociations pour 2023, les organisations syndicales exigeaient d’examiner la situation du pouvoir d’achat des salariés en 2022 au vu de l’inflation. La direction a affirmé que les NAO 2022 étaient closes et qu’il n’était pas question pour elle de reprendre les négociations pour cette année.

L’équation est pourtant simple : inflation de 6,2% en octobre et augmentation générale des salaires de 1,2% dans le groupe pour un seul tiers des salariés, rien pour les deux autres tiers.

Cette situation justifie la revendication CFDT, CGC, CGT, FO, UNSA et SUD Solidaires qui a été présentée à la direction :
5% d’augmentation pour tous les salaires dès le 1er juillet 2022

et une seconde augmentation au 1er janvier 2023 qui compenserait l’inflation.

La réponse de la direction sera donnée formellement lors de la prochaine réunion le 23 novembre.

Les organisations syndicales vont se concerter pour déterminer quelle démarche intersyndicale elles vont adopter. Une communication spécifique sera diffusée rapidement.

S’abonner
Notifier de
guest

3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Salarié énervé
Salarié énervé
3 mois il y a

Incroyable le mépris de cette direction envers ses salariés!! Il faut boycotter le rdv du 22/11 où ils vont comme chaque années se gargariser avec tout leurs beaux chiffres et nous dire au final qu’ils n’ont plus rien pour les salariés car la conjoncture est difficile, pareil arrêtons de participer à tout leur challenges déclic, fini de faire comme si tout allait bien dans cette entreprise, ils doivent comprendre le message cette fois! EN GREVE le 22/11!!!!!!

naoproposition
naoproposition
2 mois il y a

Pourquoi demander une augmentation en pourcentage au lieu de demander une augmentation en valeur pour tout le monde soit 150 euros mensuel(1800 euros annuel) par exemple qui permettrait de compenser le pouvoir d’achat .Elle a l’avantage d’obtenir un accord gagnant gagnant comme se fut le cas les années antérieures chez Réunica. C’est une mesure qui coute moins chère et est plus efficace

La GG
La GG
2 mois il y a

Innovons.

Avec le budget de fonctionnement du CSE ou l’ensemble des OS sont représentées, prévoir pour la prochaine réunion de négociation un teeshirt par négociant (toutes étiquettes confondues) avec des mentions différentes de l’augmentation des prix.
Ex : Energie 6%, Pates 15%, Lait 13% …
le tout en image et un produit de 1ère necessité par teeshirt.

Un message fort à notre direction que nos élus sont determinés et UNIS.
Un message que le pourcentage d’augmentation demandé est basé sur des chiffres réels.

(3 à 4 négociateurs par OS, le coût n’excèdera pas les 300€)

cfdt-ag2r

GRATUIT
VOIR