Home E-mail

Gestion Covid 19 : rendez-vous raté

Vendredi 3 avril, les salariés ont eu la surprise de découvrir sur leur écran les nouvelles consignes de la direction. On incite fortement, on bloque, on oblige, on prend…
Après avoir cherché la cohésion des salariés autour de la gestion de la crise liée au Covid 19, après avoir mis en avant la concertation, la direction a changé de stratégie. Désormais, elle fera cavalier seul. Avec le risque, au moment où il faudra mobiliser toutes les énergies pour la reprise d’activité de se retourner et de s’apercevoir que plus personne ne la suit.

Pour la CFDT, la gestion de la crise doit répondre à trois impératifs :

  • – Le premier et le plus important : la préservation de la santé des salariés et de leurs proches. C’est pourquoi, avant même que le confinement n’ait été décrété, la CFDT a demandé la fermeture des sites. Reconnaissons que l’entreprise a su sécuriser les salariés en mettant presque tout le personnel en travail à distance.
  • – Le second objectif est de maintenir la rémunération des salariés, quel que soit le niveau d’activité. Car beaucoup ne pourraient pas faire face à une baisse de revenus. 
    Jusqu’à présent, reconnaissons que la direction a su prendre en compte cet enjeu en maintenant le salaire de tous les collaborateurs, même pour ceux qui étaient sans activité.
  • – Le troisième impératif, et non le moindre, est la préservation des emplois, durant la période de confinement, mais également lors de la reprise d’activité.

Car soyons clairs, la crise aura des impacts lourds sur la santé financière du groupe. 

  • – Le montant des cotisations encaissées diminue avec des demandes de report entre 30 et 40% et des résiliations de contrats (principalement La Mondiale) à hauteur de 2000 par semaines au lieu de 250 habituellement. 
  • – Le montant des prestations en santé et en prévoyance ne pourra qu’augmenter dans des proportions considérables.

Même si la direction se veut rassurante dans sa communication officielle, notons que l’ACPR (l’agence de contrôle des assurances) a décidé d’un examen de la marge de solvabilité tous les trimestres.

Lorsque le confinement sera terminé, il sera question de s’attaquer aux stocks accumulés, aux surcroits d’activité, et surtout de vendre des contrats. Pour la direction, il est hors de question que les salariés posent des congés avant l’été.

Elle demande donc à tous de poser au minimum 5 jours de congés ou de JRTT durant la période de confinement. Elle va plus loin, en prenant d’office entre 3 et 8 jours de RTT ou de jours CET suivant le niveau d’activité.
Son objectif : que les salariés consomment maintenant leurs CP et leurs JRTT pour éviter la prise de CP durant la reprise.

La CFDT fait de la préservation des emplois et donc de la bonne santé du groupe un impératif. Il est hors de question de devoir gérer des licenciements à la fin de la crise.

Le problème posé, c’est tous ensemble que nous devons réfléchir aux solutions et pas seulement dans les bureaux feutrés du Bd Malherbes.

Car, c’est bien la mobilisation des gestionnaires, des conseillers clientèle, des commerciaux, des informaticiens et des services centraux qui permettra que l’on s’en sorte. Et c’est d’ailleurs grâce aux efforts de ces salariés que l’entreprise garde la tête hors de l’eau aujourd’hui. 

D’autres scénarios étaient possibles, solutions qui auraient permis de garantir une plus grande équité entre salariés.

– Est-il équitable de pénaliser ceux qui n’ont pas encore consommé leurs congés ?

– Est-il raisonnable de penser que les salariés se reposent lors du confinement ?

– Est-il possible de penser qu’ils n’auront plus besoin de congé à la fin de ce confinement ?

– Est-il juste de voler des jours épargnés sur le CET alors que c’est une garantie de partir plus tôt à la retraite pour certains ou la seule possibilité de placer sur le PEE pour d’autres ?

– Est-il équitable d’avoir fait calculer un taux d’activité aux managers sans leur révéler la finalité de l’exercice et de leur faire porter ensuite la responsabilité des mesures prises ?

La CFDT et d’autres organisations syndicales étaient prêtes à conclure un accord qui aurait limité les congés lors de la reprise en échange d’un report des soldes de CP jusqu’à la fin de l’année.

La CFDT revendiquait aussi pour les salariés sans activité ou en activité réduite : 
que l’entreprise fasse une demande de mise en chômage partiel, comme l’a fait le groupe ProBTP,
 – un maintien de la rémunération à 100% (84% de la rémunération nette aurait été compensés par le gouvernement et restaient à charge pour l’employeur que l’équivalent de 16%, sans toucher aux congés, aux JRTT ou au CET) .

Ces mesures auraient été acceptées largement par les salariés et auraient ainsi pu maintenir la cohésion des collaborateurs autour des enjeux de l’entreprise.

Mais non !!! La Direction n’a pas souhaité discuter de ces mesures avec les organisations syndicales et a décidé seule de la marche à suivre. 
Car la réalité est que beaucoup de nos dirigeants ne font pas confiance aux salariés.

La direction affirme que « si des salariés ne veulent pas jouer le jeu, ce sera leur responsabilité individuelle face aux enjeux collectifs. »
Ce que nous disons : « si la direction ne parvient pas à mobiliser les salariés, ce sera de sa seule responsabilité face à l’avenir de l’entreprise ».

S’abonner
Notifier de
guest
22 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Juste une désillusion
Juste une désillusion
2 années il y a

Tous les services n’ont pas été interrogé pour le % d’activité. Il y a déjà un pb d’équité. Par ailleurs il n’y a aucun doute que la plupart des personnes qui font du télétravail et ont un % entre 25 et 75 sont des femmes. Ou est l’équité quand on punit les mères célibataires qui s’épuisent pour la boîte et en parallèle s’occupent et fais cours à leurs enfants ?
Que se passera-t-il en mai si deconfinement et reprise travail sur site mais sans réouverture des écoles : les mères célibataires devront prendre des congés sans solde parce tout aura été consommé à cause d’une direction égoïste et aveugle ?

On parle de prendre la main sur demain sans la tendre aujourd’hui, on parle du contraire de seul au monde, mais en laissant chacun dans sa merde. On parle de raison d’être ?!! Je ch…. sur la pseudo raison d’être du groupe, les salariés se foutent de leurs baratins, tous les salariés baissent les bras et se contentent de faire le strict minimum, sans s’investir car ils savent que dans tous les cas ils se prendront une cartouche.

La direction à autant d’intelligence pour motiver les équipes et d’empathie qu’une truffe ou Trump. Ils ne méritent que du mépris.

Observations
Observations
2 années il y a

Bonjour,

En lisant le message de la DRH sur l’intranet vendredi dernier, je suis tombé de haut.

Alors qu’on essaye tous de liquider nos stocks (conséquence du zéro recrutement depuis des années), que nos clients sont dans la difficulté avec leur entreprise fermée et nous posent des questions sur leurs contrats, que les cabinets comptables tentent de faire ce qu’ils peuvent pour faire le lien entre eux et nous (beaucoup de demandes de délai de paiement) la DRH nous parle de congés ?! C’est vraiment pas l’urgence du quotidien là ! On doit tous être sur le pont. Il y a le feu. Le travail ne manque pas. On a le temps de voir les congés plus tard non ?

Personnellement, je m’attendais plus à ce que la DRH nous demande de repousser nos congés ou bien d’alimenter le CET pour justement faire face (en plus le virus pourrait revenir après le confinement, les congés pourraient toujours servir là en en gardant tous de côté).

Non, vraiment, parler de congés en ce moment… je n’ose imaginer la réaction des clients et comptables. Il y a un vrai décalage entre le message de la DRH et le terrain actuel.

dartagnan
dartagnan
2 années il y a

Bien écrit! Et c’est sans compter les risques psycho-sociaux qui peuvent s’ensuivre. On a bien vu que la direction n’a pas su au bout de 3 semaines de confinement mettre encore plus de salariés au travail alors qu’elle en avait la possibilité technique et commencer à combler le retard. Un non sens…

Wilfrid WINTER
2 années il y a

ces mesures sans concertation sont à la hauteur du dialogue social (0 pointé puisque refus d’un accord éventuel!), du discours de notre DG (hors sol!) et de la communication descendante (incompréhensible)
Et on parle d’être CORPORATE et de relation client?

injustice
injustice
2 années il y a

Injustice : Non seulement AG2R et l AGIRC ARRCO n ont pas du tout anticipé cette crise sanitaire pour leurs salariés. Résultat, certains doivent travailler avec leurs propre ordinateur personnel. 0 prime, 0 interessement et zéro reconnaissance.
Au contraire, on demande de poser 5 jours de congés avant fin avril…. Quelle désorganisation en pleine période de congés scolaires de printemps alors qu on croule sous les dossiers en attente… quel est l interet de l employeur ? à part démotiver ses collaborateurs , confinés depuis 3 semaines avec leur famille et les problemes récurrents des reseaux informatiques .

Pour la justice sociale
Pour la justice sociale
2 années il y a

Aussi tombée des nues avec cette mesure.
On nous annonce des objectifs métiers plutôt bons avec des consignes adaptées pour faire face aux urgences du moment et on démobilise les collaborateurs qui se donnent à fond.
Bien sûr il ne faut pas se retrouver avec tous les soldes de congés en mai mais de là à imposer 5 jours de congés à ceux qui ont du travail, le font et ont envie de cela, je comprend mal la stratégie.
Quid de ceux qui ont déjà posés des jours en début de confinement en mars en jouant le jeu du non report comme demandé ?

Pascal TARAUD
2 années il y a

j ai compris que la direction organisait une réunion demain avec les organisations syndicales. espérons qu’elle suive le chemin de la sagesse et écoute les propositions constructives enfin des partenaires sociaux.
Après tous les efforts consentis par énormément de salariés au pris de nombreux sacrifices, on nous impose maintenant des mesures pénalisantes.

Leny Bar
Leny Bar
2 années il y a

Bonjour,

Salarié d’un GPS concurrent (MH), je voulais juste vous dire que comme vous, on se fait du souci pour notre avenir. Il va falloir se serrer les coudes et tenir le coup pour préserver nos emplois et nos clients. Et si pour une fois les syndicats de tous les GPS pouvaient s’unir et parler d’une voix audible, dans l’intérêt de tous, préparer le rebond, ça pourrait aussi être ça! Bon courage à tous
Un salarié (gestionnaire/AM – non syndiqué mais qui tient à ce que le pays s’en relève)

Anonyme
Anonyme
2 années il y a

Bonjour
Un effort demandé par les salariés… ok … 👌
Notre Direction ne devrait elle pas montrer l exemple ?
Dans certains grands groupes les DG ont baissé leur rémunération de 50%.

bonne poire
bonne poire
2 années il y a

vous avez dit groupe de “protection sociale”, moi je dis groupe de “destruction sociale” surtout avec ses salariés ! clairement nos dirigeants ne pensent qu’à eux avec leur haut salaire. mais il va bien falloir se souvenir que ceux qui font tourner la boîte ce sont bien ceux d’en bas. D’autant plus dans cette période si particulière !
Cette mesure de prise de congés est scandaleuse, et derrière tout cela se cache des méthodes appliquées par les managers vraiment discutables. Mise sous pression, empathie, culpabilisation, menaces… tout y passe ! franchement chapeau ! soit disant pour éviter le chômage partiel !? faut quand même mettre en avant ceux qui ont tout simplement refusé le prêt de matériel AG2RLM, ou l’installation du VPN sur leur ordianteur personnel. Car oui, ce sont bien à cause de ces personnes et de la baisse significative d’activité dans les services associées, que l’on nous demande aujourd’hui de poser des congés. Alors j’espère que plutôt que de dire que l’on se souviendra de ceux qui n’ont pas joués le jeu de prendre ces congés, en les menaçant encore une fois, on se souviendra plutôt de ceux qui n’ont pas joués le jeu du tout pendant cette période de confinement. Ceux-là même que l’on voit applaudir à 20H !
Enfin, la communication précise que si les soldes de CP sont à 0, on peut prendre sur les RTT ou CET. On peut m’expliquer dans ce cas pourquoi les managers insistent pour que l’on ne prenne uniquement que sur les CP ? allant même jusqu’à écrire que l’on peut prendre sur nos CP 2020.
Une proposition : à vous membre du CODIR et têtes pensantes à plus de 10k€ net par mois, mettez-vous au chômage partiel pendant toute la durée du confinement et laissez ceux qui peuvent et veulent travailler tranquille svp ! ça nous fera des vacances sans avoir à toucher à nos soldes 😉

Dégoutée...
Dégoutée...
2 années il y a

Honte à eux !

Cela avait déjà bien commencé avec la réorganisation des réseaux de distribution, la suppression pure et simples des primes commerciales, la baisse de nos garanties santé et des prestations CE… Mais là… je suis sans voix !
Pour mes collègues conseillers c’est 5 jours de CP + 3 RTT à poser avant le 30 avril mais pour nous assistantes c’est 5 jours de CP et 5 jours de RTT… Pourquoi ?? Qu’est ce qui justifie cet écart ? Sur le portail il est précisé Personnellement j’ai autant travaillé voir plus que mes collègues mais pas grave, comme ce n’est pas le cas de toutes les assistantes, on va encore une fois prendre ce qui nous arrange et tu ne voudrais pas que l’on te dise merci en plus d’avoir travailler en horaires décalés avant 8 heures le matin et après 20 heures le soir !
C’est la double peine !
Et puis c’est aussi à la tête du client et à l’appréciation de ton responsable, poste équivalent mais pas la même région = pas le même nombre de jours demandés (enfin demandés c’est un grand mot ! ) ???!
Tiens tiens, mais il y en a qui ont tout compris, voilà que fleurissent les arrêts de travail depuis vendredi ! Et eux, ils pourront garder leur CET, on ne tire pas sur un homme à terre.
Ha oui, j’oubliais, il faut bien saisir tes heures dans le self RH ! déclare bien ce que tu veux, on s’en fout, on remettra les compteurs à zéro dès la reprise..
Comment démobiliser ses troupes en leur tirant une balle dans le pied !

L'observateur
L'observateur
2 années il y a

vous avez dit groupe de “protection sociale”, moi je dis groupe de “destruction sociale” surtout avec ses salariés ! clairement nos dirigeants ne pensent qu’à eux avec leur haut salaire. mais il va bien falloir se souvenir que ceux qui font tourner la boîte ce sont bien ceux d’en bas. D’autant plus dans cette période si particulière !
Cette mesure de prise de congés est scandaleuse, et derrière tout cela se cache des méthodes appliquées par les managers vraiment discutables. Mise sous pression, empathie, culpabilisation, menaces… tout y passe ! franchement chapeau ! soit disant pour éviter le chômage partiel !? faut quand même mettre en avant ceux qui ont tout simplement refusé le prêt de matériel AG2RLM, ou l’installation du VPN sur leur ordinateur personnel. Car oui, ce sont bien à cause de ces personnes et de la baisse significative d’activité dans les services associées, que l’on nous demande aujourd’hui de poser des congés. Alors j’espère qu’à l’inverse de se souvenir de ceux qui n’ont pas joués le jeu de prendre ces congés, en les menaçant encore une fois, on se souviendra plutôt de ceux qui n’ont pas joués le jeu du tout pendant cette période de confinement. Ceux-là même que l’on voit applaudir à 20H !
Enfin, la communication précise que si les soldes de CP sont à 0, on peut prendre sur les RTT ou CET. On peut m’expliquer dans ce cas pourquoi les managers insistent pour que l’on ne prenne uniquement que sur les CP ? allant même jusqu’à écrire que l’on peut prendre sur nos CP 2020. Ce qu’ont d’ailleurs fais certains collaborateurs au passage.
Une proposition : à vous membre du CODIR et têtes pensantes à plus de 10k€ net par mois, mettez-vous au chômage partiel pendant toute la durée du confinement et laissez ceux qui peuvent et veulent travailler tranquille svp ! ça nous fera des vacances sans avoir à toucher à nos soldes. Et je suis certain que l’on fera des économies 😉

CALAMITE
CALAMITE
2 années il y a

Où est l’humain ?
Je me pose la question, où se situe l’être humain dans un groupe qui prétend avoir des valeurs et nous “prendre la main”, quelle hypocrisie ! Ils ne sont pas prêts de me voir adhérer à leur futur projet, qui sera encore enclins à faire des efforts désormais, surtout quand on voit le peu d’efforts consentis par la direction ! Où sont leurs baisses de salaire à eux quand on voit ce que font d’autres groupes ? Où sont leurs pertes de congés, où sont leurs sacrifices ???! En plus c’est durant la période de confinement que sont tombées les annonces de gratifications, nombreux sont les salariés non gratifiés qui continuaient malgré tout à faire de leur mieux, surtout les mamans solo qui jonglaient avec les leçons, les repas, le quotidien tout en se levant parfois aux aurores pour faire une journée complète avec plusieurs enfants à gérer, ce qu’elles ne réussissaient pas toutes à faire, ces mêmes femmes qui désormais sont stigmatisées car elles ont eu le malheur de dire que non, elles n’étaient pas wonder woman et que donc elles ne travaillaient pas à 100% ! Que dire de ceux qui voulaient télétravailler mais à qui on a dit pas de matériel, pas d’internet, vous ne ferez rien, tant pis pour vous ! Alors certains ont des enfants et ont pu se mettre en arrêt sans télétravailler mais les autres, ils vont être pénalisés parce qu’ils n’ont pas eu accès à ce fameux télétravail qui aurait dû être pensé bien avant cette crise, notre groupe a privilégié certains secteurs, résultat des salariés prêts à donner des coups de main qui ne sont pas dans le PCA sont pénalisés, mais allez demander des efforts à ces personnes qui n’auront quasi aucun congés cet été à ce rythme là, allez leur en demander ! Personne n’a demandé à subir le covid 19, croient-ils vraiment que nous sommes des bons à rien qui passons notre temps à arrêter notre vie pour le plaisir ? C’est le message qu’ils ont envoyé, nous sommes de la m…. et j’espère qu’à la reprise, les syndicats quels qu’ils soient sauront ne plus s’assoir à la table de la direction en espérant que quelque chose de positif en ressorte, ceux qui prônaient le dialogue ont-ils enfin compris que seule la lutte et l’opposition sont désormais le mot d’ordre à tenir face à l’inhumanité de notre direction qui se permet d’envoyer des messages cosmiques tirés d’une secte déconnectée de la réalité des salariés, juste après des annonces discutables et totalement inéquitables ! Et on nous parle de prévoyance, d’écouter les entreprises en difficulté, à les écouter nous sommes des enfants gâtés privilégiés, on nous prend pour des enfants soit mais encore faudrait il que notre direction agisse en bon père de famille pour que le discours soit entendu….

Morin
Morin
2 années il y a

Ces mesures sont prises dans la précipitation et entraine un harcèlement de managers
Les congés, c’est retrouver ses proches, sa famille alors que la loi nous impose un confinement compréhensible – on aurait pas mieux fait d’aller donner un coup de main à ceux qui en ont besoin
Les congés sauce Ag2r c’est après avoir accepté le principe de réseaux saturés, d’avoir travaillé le matin, le midi, le soir au détriment de mes enfants et au bout du compte faire un don de mes jours au patron pour la survie du groupe ???? Non mais allo quoi, tu dégages 300M€ de résultat mais tu confisques des congés qui seront utiles à tes salariés – Et pour ta bonne image d’employeur tu ne veux pas déclencher le chômage partiel – tu harcèles tes collaborateurs – tu envoie un mail hier soir nous souhaitant de ” bonnes vacances ” que tu nous impose
Triste époque et manières de faire pas très réconfortante

Démotivation
Démotivation
2 années il y a

L’informatique met les bouchées doubles depuis 3 semaines pour permettre à un maximum de collaborateurs de télétravailler. La consigne de la direction qui impose à l’ensemble des collaborateurs du groupe de prendre 5 jours de congés en Avril (et sans doute autant en Mai), en plus d’être incomprise, est surtout plus que malvenue car elle va totalement à l’encontre des efforts qui sont fournis actuellement et complexifient la gestion des plannings pour les managers. Au lieu d’encourager les salariés à poursuivre leurs efforts pour maintenir la société à flots, on leur demande de prendre des vavances ! On marche sur la tête… La direction se complaît à nous indiquer qu’aucun salarié n’a été mis en chommage partiel, mais quand je vois la reconnaissance obtenue, j’aurai finalement largement préféré toucher 86% de mon salaire à me tourner les pouces pendant mon confinement ! Enfin, il ne faut pas oublier que pour les salariés du GIE AG2R qui disposent encore d’un solde positif de congés à solder avant le 31 Mai, la validation des jours placés sur leur CET ne pourra pas avoir lieu avant le déconfinement. Pour quelle raison ? Allez comprendre… et quid si le déconfinement doit avoir lieu après le 31 Mai ? Une fois de plus, ce n’est certainement pas avec ce genre de reconnaissance que les salariés vont rester motivés et mobilisés (et je n’évoque même pas la politique salariale de l’entreprise qui frôle l’écoeurement et le copinage).

Une pensée pour les managers
Une pensée pour les managers
2 années il y a

Ceux pour qui ça va être compliqué, ce sont les managers aussi. Ils avaient reussi à créer une belle dynamique pour que tout le monde soit bien dans son poste pour répondre aux attentes des clients. Le discours était qu’il fallait être en accompagnement renforcé auprès des collègues et des clients, si un temps mort arrivait, en profiter immédiatement pour liquider nos stocks accumulés depuis des mois, etc, etc… En plus, ils avaient bien géré en un temps très court le confinement, le télétravail général, le travail qui allait rester en souffrance en CG, les collaborateurs qui ne faisaient pas le télétravail, etc… ça faisait des années que je n’avais plus vu une telle motivation générale dans le service ! Tout le monde voulait bien faire ! Et là, en une matinée, les managers doivent avaler des grosses couleuvres et changer totalement leur discours. La priorité, ce sont les congés à liquider….Et donc les clients ? Les stocks ? Si en mai la DRH demande aux managers de nous pousser à fond, je crains que ce soit compliqué pour eux. Ils ont été totalement discrédités. La DRH a ses raisons mais c’est incompréhensible sur le terrain. Puis la belle motivation générale d’ici mai….

Désabusée
Désabusée
2 années il y a

Totalement désabusée par cette décision de l’employeur. Quand vous n’êtes pas équipée pour faire du télé travail et qu’il n’y a plus d’ordinateur disponible chez vous (un étudiant et un lycéen qui en ont besoin), on vous fait comprendre que “dommage pour vous” mais il faudra poser sur avril 5 CP (prevus, donc je veux bien) et 8 RTT ! Rien que ça ! Oui vous êtes en inactivité totale ! Mais ce n’est pas un choix ! Oui j’aurais préféré travailler…. Mais mon employeur ne peut pas me fournir le matériel ! Un gros groupe comme le nôtre, je peine à le croire…. Et ce sentiment de se sentir exclue, mise de côté parce qu’on ne participe pas à l’effort collectif, on en parle ? C’est une réalité et elle est difficile à vivre au quotidien… Alors si le confinement se prolonge au delà de ce qui etait envisagé, et c’est sans doute ce qui va se passer, que compte faire la direction ? Nous imposer d’ autres CP, d’autres RTT jusqu’à ce qu’on en ait plus ? Il ne faut pas s’imaginer que l’on aura plus besoin de congés après tout ça…. Cela va laisser des traces, tout comme cette façon de gérer les troupes ! Alors oui, désabusée, totalement désabusée….

lolo
lolo
2 années il y a

Bonjour,

je suis gestionnaire , mon site est fermé : il est donc impossible pour moi de récupérer mon Pc . Je suis identifié personnel prioritaire dans le cadre du PCA du Groupe sans PC Nomad . A ce jour, ma hiérarchie me dit qu’il attende les directives de la DRH. je suis en garde d’enfant de moins de 16 ans . Cela fait aujourd’hui 1 mois que je ne travaille pas . Je n’ai aucune nouvelle de mes responsables . Pourquoi ai-je l impression d’être abandonné et de tourner en rond , : pourquoi je ne peux aller sur site récupérer mon Pc sur site ( impossible il me faut une attest de déplacement professionnel , m’envoyer un pC ) Combien y a t -il de gens comme moi dans le groupe ,je vous d’avance pour voter aide

Réponse à  lolo
2 années il y a

Bonjour,
Nous ne savons pas sur quel site vous travaillez. Nous vous conseillons de prendre contact avec le délégué syndical CFDT de votre site ou d’envoyer un mail avec vos coordonnées à contact@cfdt-ag2r.com

DehorsRenaudin
DehorsRenaudin
2 années il y a

Les syndicats ont-ils vu ce qui est passé en catimini dans la FAQ covid19 MAJ du 14/04 et sans communication spécifique au sujet des compteurs horaires neutralisés rétroactivement au 13/03 ?
Ne pas comptabiliser des heures de travail effectuées ça ne s’appelle pas du travail dissimulé ? On a travaillé pour rien ? On fait des efforts pour les entreprises (report des paiements traités en urgence etc.) pour rien à part entendre une direction sur son petit nuage qui dit “mobilisation, solidarité, soutien, souhaitons que vous soyez très en forme, dévouement, implication, disponibilité, reconnaissance…” en vidéo mais qui derrière avec fourberies nous c… à la g… ? La Direction veut-elle que l’après confinement commence par une grève massive de tous les salariés ?
Ah et si vous avez toutes les anciennes versions de la FAQ, ce serait super de les publier ici !

Comment déclarer mes pointages, le badgeage en ligne étant désactivé ?
Afin d’assurer une meilleure disponibilité du réseau pour permettre aux activités prioritaires du Groupe de se dérouler normalement, nous vous remercions, depuis le lundi 23 mars, d’auto-déclarer systématiquement le lendemain l’ensemble de vos plages de travail réalisées la veille sur le Self RH > Mes pointages.
Vous devez déclarer l’ensemble des pointages de la journée, pour chaque plage de travail réalisée (l’outil ne limite pas le nombre de pointages déclaré).
Vos heures de présence seront ainsi enregistrées mais votre compteur horaire sera neutralisé (valeur figée au vendredi 13 mars au soir) afin de tenir compte des spécificités horaires et des contraintes de chacun pendant cette période de confinement.
Chaque manager procédera à une vérification régulière des déclarations de badgeage réalisées en téléchargeant les relevés directement dans l’outil Self RH.
En votre qualité de collaborateur, vous avez également la possibilité de télécharger la liste de vos déclarations de pointage enregistrées, à partir du Self RH > Mes rapports.

NB : Seuls les pointages déclarés sur le Self RH entre le 16 et 20 mars feront l’objet d’une validation automatique.

Pascal TARAUD
Réponse à  DehorsRenaudin
2 années il y a

Pour moi c est pire. En Cg cicas je n ai plus acces a mon self rh depuis presque 4 semaines. Et j ai reporté mes horaires reels de teletravail a ma N + 1…donc meme j ai fait des heures en plus….ce sera ecreté ? Si c est le cas ….c est injuste de prevenir les salaries 4 semaines apres le debut du confinement

DehorsRenaudin
DehorsRenaudin
Réponse à  Pascal TARAUD
2 années il y a

Toujours aucune réponse ni de la hiérarchie, ni des syndicats quant à savoir où est paru l’info sur Déclics pour prévenir en temps et en heure que les compteurs seraient neutralisés.

La Direction a donnée l’info aux syndicats….le 2 avril !!!!! Y’a-t-il eu une réaction des syndicats ? Ont-ils alerté les salariés ? Bah non, Que NOUS on bosse gratos, ça dérange personne, on laisse faire.
Perso je mets tout le monde dans le même bateau direction, hiérarchie et syndicats.

cfdt-ag2r

GRATUIT
VOIR