Home E-mail

Actualité ARPEGE 26 04 2022

Article sections

    LES ACTUALITÉS D’ARPEGE

    CSE du 26 avril 2022

    Les faits marquants

    Re-déploiement des effectifs

    Point de situation:

    Consultation du CSE du GIE AG2R : 24 mars

    Sessions d’information avec les équipes et les managers de la Retraite Complémentaire le 22 mars sur Mulhouse et le 5 avril sur Strasbourg

    Entretiens exploratoires côté ADP réalisés les 24, 25 et 26 mars

    Organisation des sessions d’immersion en Retraite Complémentaire au cours de la semaine du 28 mars

    Entretiens exploratoires côté RC réalisés au cours de la semaine du 4 avril

    A ce stade, sur les 14 collaborateurs en prestations santé sur Mulhouse, 8 ont formulé leur souhait de transférer en Retraite Complémentaire, 5 ne se sont pas prononcé (dont 4 en congés maternité ou arrêt maladie) et 1 étudie la possibilité de demander une rupture conventionnelle.

    En réunion, la direction a indiqué qu’une seule personne en arrêt n’avait pas encore indiquée sa décision, car la direction ne parvient pas à la contacter.

    7 collaborateurs du référentiel entreprise ont manifesté leur volonté de transfert en retraite complémentaire (6 à Mulhouse et 1 à Strasbourg)

    Prochaines étapes:

    Signature des avenants par les collaborateurs concernés

    Organisation des sessions de formation en RC

    Nécessité de «phaser» le projet. 6 collaborateurs transféreront en septembre.

    Renforts Groupe sur la gestion Arpege :

    8 000 dossiers en prestations santé repris par le CG de Chartres (1000) et CBI (7000 dossiers)

    1 ETP AG2R P qui accompagne les équipes Prestation Prévoyance Arpege.

    Publication de la Newsletter Clients le 8 mars

    Le lot de la migration Geremi

    Le lot 2 de la migration de Geremi s’est achevé lors de la dernière semaine de mars avec la bascule des prestations d’arrêt de travail sur CIEL

    Geremi n’est plus accessible depuis le 25 mars

    Les travaux d’archivage sur l’outil Move sont en cours

    Le décommissionnement définitif de Geremi avec l’arrêt du serveur devrait intervenir avant la fin avril.


    La direction a admis que CIEL n’était pas complétement adapté au portefeuille ARPEGE qui comporte beaucoup de contrats sur mesure avec des options sur complémentaires.

    En effet, CIEL ne peut pas gérer plus de deux niveaux de garanties.

    Des solutions de contournement seraient à l’étude.

    La CFDT a demandé pourquoi si ces contrats à options étaient difficiles à gérer, les commerciaux continuaient à les vendre.

    La réponse de la direction a été vague.

    La CFDT a pointé que des actes manuels de gestion étaient nécessaires, ce qui rendait indispensable un effectif supplémentaire.

    La création de BIA spécifiques

    Le projet de création de BIA spécifiques pour nos grands comptes est en voie d’achèvement

    Les BIA spécifiques ont été validés par la DSPS et présentés à CB info

    La mise en place des BIA spécifiques devrait réduire le taux de rejet par CBI de 60%.

    La CFDT a demandé pourquoi un tel délai a été nécessaire pour mettre en place cette disposition spécifique. La direction a répondu qu’elle n’était pas comptable du passé.

    La réduction des délais de liquidation en santé :

    8 000 dossiers en prestations santé repris par le CG de Chartres (1000) et CBI (7000 dossiers)

    Les délais de liquidation sont revenus à 13 jours calendaires pour les actes lourds et 18 jours calendaires pour les autres actes

    Le plan de formation

    Poursuite du plan de formation/tutorat sur les 3 activités: Prestations Santé, Prestations Prévoyance, Référentiel Entreprise

    Parmi les formations réalisées ces dernières semaines:

    Session A sur le mois de janvier 2022

    CUPS Recouvrement fin février

    Formations sur les prestations Arrêt de travail et Décès

    Plusieurs actions de tutorat menées régulièrement

    Formation à venir : CUPS Justification des soldes

    Sur les synergies entre les équipes AG2R et ARPEGE, la CFDT a pointé que si la situation s’était améliorée sur les prestations prévoyance, rien n’avait encore été fait sur les prestations santé.

    La direction a indiqué que le dossier était encore en maturation.

    La CFDT a demandé que sur le domaine entreprise les nouvelles compétences transverses sur les trois métiers adhésion, affiliations et comptes puissent être acquises avec un report dans le temps. En effet, apprendre à maitriser un nouvel outil et acquérir de nouvelles compétences dans le même temps en période de crise ne semble pas judicieux pour la CFDT.

    La direction a indiqué étudier la question.

    Les irritants en référentiel entreprise

    Plusieurs ateliers se sont tenus au cours des dernières semaines concernant les différents irritants concernant le domaine référentiel entreprise

    Deux réunions de présentation à Vincent Régnier du diagnostic et du plan de mise en œuvre des solutions se sont tenues les 5 et 6 avril

    Qualité de la gestion

    Une analyse fine de la cause des réclamations client en en cours

    Constitution d’un plan d’action

    Le Middle Office Arpege

    Le projet de création du Middle Office a fait l’objet de l’avis du CSE du 24 mars

    Le projet se poursuit avec la définition des processus, des outils et du plan de formation nécessaires à la création du Middle Office

    Une présentation formelle du Middle Office est prévue à Philippe Dabat le 21 avril

    Les DAR concernant le manager ainsi que les collaborateurs du service sont en cours de validation

    Le lancement du Middle Office est prévu, par lot, à partir de la fin mai

    Sur la classification des postes, la direction a indiqué que la classe 3 sera choisie, ce qui ne convient pas à la CFDT qui estime que ce métier de spécialiste devrait pouvoir accéder à la classe 4.

    Le suivi des prestataires de gestion

    La qualité de gestion des prestataires a fait l’objet de plusieurs échanges avec la DRCAD et la DSPS au cours des dernières semaines

    Le prestataire CB Info devrait disposer d’un accès au courrier Bible à partir de mi-avril afin de pouvoir envoyer directement des courriers sortants aux clients sur les prestations santé

    Cette évolution devrait diminuer de 10 à 15 points le taux de transfert de CB Info sur les prestations santé

    Le Plan d’entreprise Arpege 23-25

    Une réunion de lancement s’est tenue avec les deux co-présidents d’Arpegele 14 mars

    Plusieurs ateliers se sont tenus sur les thématiques : Distribution, Gestion, Finance et technique

    Un séminaire de réflexion est prévu avec les administrateurs le 20 juin.

    Le plan d’entreprise 23-25 sera présenté au séminaire administrateurs des 30 et 31 août.

    La CFDT a demandé quelle serait la participation des salariés à la conception de ce plan. La direction a indiqué que des ateliers seront constitués avec la participation de volontaires.

    Arpege dans la nouvelle plateforme de courtage régional

    Une réunion de pré-étude s’est tenue le 30 mars

    Lancement des travaux de Business plan et de budget début avril

    Atterrissage de l’étude d’opportunité pour la fin mai

    Diffusion de la HoplaNews –Newsletter à destination des collaborateurs mi-avril

    Les prochains points d’information

    Réunions d’information aux collaborateurs prévues les 28 avril et 5 mai

    Une autre série de réunions prévues fin juin

    Un évènement équipe est en cours d’organisation pour septembre

    Points soulevés par la CFDT

    Attrition du portefeuille ARPEGE

    La CFDT a demandé le taux de résiliations infra annuelles connu.

    La direction a indiqué que le taux a été faible.

    En revanche, des appels d’offres sur de gros clients ont été lancés et la défense du portefeuille est un enjeu majeur.

    La problématique de qualité de gestion est un élément déterminant.

    En 2021, un tiers du portefeuille a été perdu.

    La direction n’a pas de perspective pour le portefeuille 2022.

    Management ARPEGE

    Les élus CFDT avaient formulé l’avis suivant : Les élus ont pu faire le constat d’un dysfonctionnement récurrent du management local. Aucune action corrective n’a été à ce jour entreprise par la direction. La crainte des élus est que le projet d’organisation soit altéré par ce management qui ne change pas et que les mêmes causes produisent les mêmes effets.

    La CFDT a donc demandé quelles mesures étaient à l’étude.

    La direction a répondu qu’un recrutement était en cours pour piloter l’ensemble des prestations santé et prévoyance.

    Cependant, la direction a aussi indiqué que les problématiques individuelles ne pouvaient pas être abordées au sein du CSE.

    Plan de recrutement et niveau d’emploi

    En gestion, la direction estime que le niveau d’emploi vis-à-vis de l’activité ne nécessitera pas un nouveau de transfert de personnel santé/prévoyance en 2023, sauf si une perte importante de portefeuille était enregistrée.


    Sur le commercial, la direction a indiqué qu’aucun plan de recrutement supplémentaire était prévu, bien que la direction ARPEGE reconnaisse qu’un besoin pour conquérir de nouvelles affaires et pour défendre le portefeuille existe. Mais la politique générale du groupe en termes de réduction d’emplois dans la distribution s’impose.

    Redéploiement-des-effectifs-Arpege-2022.pdf 10 juin 2022 269 Ko
    in ARPEGE

    Laisser un commentaire






    cfdt-ag2r

    GRATUIT
    VOIR