S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

La CFDT décide de signer l’accord salarial 2020 avec la CGT, FO et l’UNSA

4 organisations syndicales sur 6 dans le GIE AG2R ont décidé de signer l’accord. Une augmentation collective des salariés entre 1% et 0,43% selon la tranche de rémunération, une augmentation plancher de 220 euros, une prime de 300 euros. Détails des dispositions…

Rappelons les principes de l’accord :

1% pour les salaires inférieurs à 35 000 euros (2930 salariés concernés)
0,6% pour les salaires inférieurs à 45 000 euros (1816 salariés concernés)
0,43% pour les salaires supérieurs à 45 000 euros.

Avec un plancher de 220 euros annuel (2419 salariés seraient concernés)

L’enveloppe pour les augmentations individuelles serait de 0,39%.

L’effet de ces mesures serait le 1er juillet (pour versement sur paie de fin juillet)

S’ajoute aux augmentations collectives une prime de 300 euros dans le dispositif “macron”, donc non chargeable et non imposable, (mais versée seulement aux salariés dont la rémunération est inférieure à 3XSMIC).

L’effet de cette mesure serait le 1er juin (versement sur paie de fin juin).

Ce qui a motivé la signature de la CFDT :

  1. Un effort particulier sur les bas salaires (1% d’augmentation)
  2. Un montant plancher de 220 euros annuel
  3. Une prime immédiate de 300 euros qui vient compenser en partie les dépenses supplémentaires engendrées par le confinement.

La CGT, FO et l’UNSA se sont également déclarés signataires de l’accord.

33 réponses à La CFDT décide de signer l’accord salarial 2020 avec la CGT, FO et l’UNSA

  • Bonsoir,
    Quelle est l’explication donnée par la Direction sur la non rétroactivité des augmentations individuelles au 1er janvier ?
    Et l’attribution de tickets restaurant pendant le confinement (juin) c’est abandonné ?
    Merci pour tout

    • cfdt ag2r

      L’explication des dates d’effet au 1er juillet est une économie permettant le versement de la prime exceptionnelle.
      Quant à l’attribution de titres restaurant, la mesure n’est pas abandonnée et sera bien déployée. Nous attendons une réunion avec la direction pour discuter des modalités de mise en place.

  • Bravo à l’équipe Cfdt Ag2r

  • une prime “macron” à l’ensemble des salariés…et ceux qui ont travaillé pendant toute la durée du confinement ??? les oubliés d’AG2R qui se félicite pourtant d’avoir les meilleurs délais en liquidation sur cette période de confinement…alors résumons : ceux qui n’ont pas travaillé du tout on leur salaire en intégralité, leurs tickets restaurant car “non absent”, leurs cp et rtt (moins 8 jours seulement pour ceux qui n’ont pas travaillé du tout sur ces 10 semaines) la prime, l’augmentation générale. Ceux qui ont maintenu l’activité et donc permis de réaliser les objectifs pour le calcul des prochaines primes de nos responsables….ben rien ils ont fait leur job…il aurait été judicieux à l’ensemble des syndicats de défendre leur cause AUSSI !!!

    • Bonjour,

      Je suis tout à fait d’accord, franchement c est une honte, on bosse depuis le départ du confinement en télétravail et payés comme ceux qu n’ont pas bossé.
      Bravo !!!! et surtout aucuns syndicats n’en parlent !!!! est ce normal ?
      ON SE FICHE DE NOUS !!!!!!!!!!!!!!

      • Votre réaction me laisse pantois.
        Il faut peut-être remettre les faits en perspective :
        – les salariés qui n’ont pas eu d’activité ne l’ont pas choisi. La règle était le télétravail général. Les salariés en garde d’enfants sans activité ne pouvaient être que des salariés pour lesquels le télétravail n’était pas possible. Sinon, l’indemnisation en arrêt de travail était impossible.
        – certains salarié pouvaient peut-être ne pas être en télétravail, mais c’est parce que leur activité ne le permettait pas ou parce que l’entreprise n’a pas été capable de leur fournir du matériel pour télétravailler.

        Donc, la faute (si il a faute, parce que c’est ce que vous semblez penser) incombe à l’entreprise qui n’a pas su faire travailler ces salariés. Et il faudrait que ces salariés soient pénalisés au niveau de leur salaire ? Vous avez une belle idée de la justice sociale, de l’équité et de la solidarité.
        Et vous ne vous êtes bien entendu pas demandé si ces salariés n’auraient pas préféré travailler ?
        Non, vous préférez stigmatiser vos collègues.
        Et les syndicats, car vous estimez qu’ils auraient dû insister pour que ces salariés soient pénalisés.
        Encore une fois, je suis sidéré de constater que des collègues sont pires que les pires des patrons.

    • Vive la solidarité

    • Merci d’avoir pu dire, en quelques mots, ce que la plupart, voire l’ensemble des télétravailleurs pensent !

  • Un grand Bravo à l’équipe CFDT pour ses travaux et sa ténacité et bien évidemment pour le résultat à la hauteur des enjeux a fortiori dans la période !

  • Bonjour,… une petite question.
    L’ensemble de nos collègues de LA MONDIALE vont bénéficier de tickets restaurant à partir du 1er juillet et ce sans condition : à savoir quel que soit le site de rattachement, et à durée indéterminée [valeur journalière 8.80 € dont 5.25 € pris en charge par l’entreprise].
    Les salariés AG2R sont-ils également concernés par la mise en place de ce nouvel avantage ?
    Je vous remercie pour votre réponse.
    Belle journée à tous.

    • cfdt ag2r

      Oui, nous avons obtenu l’application de la même mesure. A la différence que la date d’effet devrait être le 1er juin.
      Voici un extrait des propositions de la DRH adressées aux organisations syndicales :
      “Enfin, des titres restaurants seront attribués à compter du 1er juin 2020, aux collaborateurs qui bénéficient habituellement des RIE et qui sont en situation de télétravail. Une réunion sera organisée avec les organisations syndicales pour préciser les modalités de déploiement de cette mesure.”

  • Je suis d’accord, les télétravailleurs ont été mail traités et bien peu considérés, et sont très peu reconnus.

  • On est bien d’accord que le calcul du brut se fait sur la totalité du salaire mais que l’augmentation, elle, n’est pas appliquèe sur le 13ème et 14ème ?

    • cfdt ag2r

      Non, l’augmentation collective ne s’applique que sur le salaire de base. L’ancienneté n’est revalorisée que sur l’augmentation de la RMMG 1A.
      Par contre, l’augmentation collective s’applique également sur les 13 ème et 14ème mois.

  • Une prime de 300 euros pour compenser en partie les dépenses supplémentaires engendrées par le confinement c’est une honte, l’année dernière on a eu 500 euros et c’était pour augmenter notre pouvoir d’achat me semble-t-il ? Notre employeur n’a aucune reconnaissance du travail effectué.
    – Concernant les chèques déjeuner, c’est une partie payée par l’employeur et l’autre par le salarié ? Si oui peut-on refuser ces chèques, nous avons déjà payé nos repas durant le confinement on va pas encore payer des chèques déjeuner. Et comment vont-ils nous être envoyés en lettre recommandée ? ou comme les chèques vacances en lettre simple au risque de ne jamais rien recevoir.
    – L’explication des dates d’effet au 1er juillet pour les augmentations individuelles est une économie permettant le versement de la prime exceptionnelle. Et voilà on fait encore des économies sur le dos des salariés. Elle est belle notre société…

    • Il me semble qu’il est possible de refuser les TR (faut voir avec le correspondant paie).

      Normalement çà passera par l’envoi d’une carte à puce et d’un code à 4 chiffres, en 2 courriers différents évidemment, c’est la même chose pour les CB. Pas vu d’infos sur la mise en place mais ça sera probablement comme çà.

      La part patronale doit être de 5.33 € et la part salariale de 3.48 € pour un total de 8.81 €.

  • PASCAL TARAUD

    il aurait été judicieux et vu la charte RSE d’ AG2RLAMONDIALE de commencer a mettre en place les tickets restaurants dès le mois de juin pour faire travailler les commerces de bouche et de proximité.

  • Il me semble qu’au début les syndicats revendiquaient 500 euros par salarié sans distinction.
    Et maintenant c’est 300 euros pour ceux qui ont moins de 3 SMIC et rien pour les autres … Je ne trouve pas cela équitable. JE NE VOTERAI PAS CFDT.

    • cfdt ag2r

      1/L’objectif de notre site internet est d’informer les salariés AG2R de l’actualité, mais aussi des actions de la CFDT. Car il ne s’agit pas d’appeler à voter pour nous au moment des élections seulement. Nous devons expliquer notre action tout au long du mandat confié par les salariés. C’est ce que nous avons fait pour les NAO. Ces explications vous ont permis de définir que vous n’êtes pas d’accord avec la CFDT. C’est la démocratie : notre objectif est rempli, c’est à dire vous permettre de vous faire une opinion à partir d’éléments d’information.
      2/Vous indiquez que la revendication originale était une prime de 500 euros et que l’on aboutit à une prime de 300 euros. Le principe d’une négociation est d’arriver à un compromis acceptable. Il est rare d’obtenir l’intégralité d’une revendication de départ.
      3/Vous indiquez ne pas (ou plus) vouloir voter CFDT à cause de ce compromis que vous jugez inacceptable. C’est votre droit. Notez simplement que 4 organisations syndicales sur 6 dans le groupe, dont les plus importantes en termes d’audience électorale, la CFDT, la CGT, FO et l’UNSA ont trouvé le compromis acceptable. C’est aussi çà la démocratie.

      • Il me semble qu’on a eu parlé de 0 euro de prime Macron a un moment ??? Alors 300 c’est super !!!! La conjoncture est difficile pour tous, souvent ce que l’on nous propose ne nous convient pas. Mais regardons un peu plus loin que le bout de notre nez. Regarder certaine personne qui non plus de salaire, pas de prime Macron, pas de 13 ou 14 ème mois …. Certain pays ….. Merci de ce que vous faites pour nous. C’est vrais que parfois les choses sont injuste ou , pas normale, Mais vous je pense que vous le faites au mieux chaque fois. Je suis pas une pro de l’écrite mais le font est là, MERCI.

        • 300€ c’est super !? Vous devez vous réjouir car vous n’attendiez pas d’augmentation individuelle certainement. Mais pour les autres c’est la douche froide ! Car l’enveloppe des augmentations individuelles a été réduite pour satisfaire tout le monde avec cette prime Macron. Et personnellement, je ne trouve pas cela juste de satisfaire ceux qui n’ont pas fait grand chose de l’année ! Car oui oui il y en a !

          De plus, la RH nous a berné ! D’habitudes les augmentations ont lieu en mars avec un effet rétroactif en janvier. Cette année c’est en juillet ! Donc NON je suis désolée je peux pas me réjouir pour 300€ ! Sérieusement !

  • Bonjour,
    Je trouve votre site internet très bien fait et très instructif. Même s’il développe les opinions CFDT, vos articles sont souvent marqués par l’objectivité.
    Par contre, je ne comprends pas votre choix de permettre de laisser des commentaires sur vos articles. Ils peuvent donner une image fausse de l’opinion générale des salariés AG2R LA MONDIALE. C’est une tendance vérifiée : ce sont les mécontents et les râleurs qui réagissent souvent. Les personnes satisfaites écrivent rarement pour dire qu’elles sont d’accord ou qu’elles trouvent les choses bien. Votre article sur les négociations salariales en est un bon exemple : autour de moi une très grande majorité de mes collègues approuve la signature de l’accord par presque toutes les organisations syndicales AG2R. Pourtant la lecture des commentaires de l’article pourrait laisser penser que beaucoup de salariés sont mécontents. Ce qui est faux.

  • Bonjour,
    C’est devenu la politique du c’est mieux que rien, on a la chance d’avoir un travail, de quoi manger, etc…
    C’est avec ce genre de discours qu’on arrive dans une situation avec des conditions de travail dégradés, des bureaux bondés avec des salles de réunions désertes, des augmentations annuelles dérisoires, aucune indemnité repas en télétravail et une prime de 300€ franchement……

  • Bonjour, quel salaire est retenu pour la limite des 35000 euros pour avoir 1% d’augmentation svp ? Le salaire total annuel 2019 ou bien le salaire 2020 X 14 mois svp ? J’ai monétisé des jours RTT / CP en 2019 et je dépasse tout juste les 35000 euros à cause de cela. Par avance, merci beaucoup si vous avez la réponse. Cordialement.

  • Bonjour, moi je suis plutôt surprise positivement par ce que vous avez pu obtenir : augment collective, prime , TR…Pour être honnête, je ne m’attendais à rien du tout, je pensais que la direction allait utiliser la crise du Covid pour ne rien donner du tout, du coup c’est une bonne surprise. C’est sur que cela ne représente pas grand chose si on compare le niveau de salaire des cadres dirigeants et de certains commerciaux mais cela donne un coup de pouce aux bas salaires. Je voulais réagir aux remarques de certains sur le fait que même ceux qui n’ont pas pu travailler pendant la crise bénéficient des mêmes avantages que les télétravailleurs : j’ai envie de dire encore heureux, si ces gens la avaient été dans la même situation, ils auraient été contents d’avoir un maintien de salaire, mais dans quel monde d’égoistes vivons nous? Je suis vraiment choquée, j’espère que les gens qui tiennent ce type de propos n’accèdent jamais à des postes de direction car nous seront tous fichus…Et autre chose, le 13 et 14 ème mois ne sont pas des primes, c’est juste votre salaire annuel divisé par 13 ou 14.

  • Avez-vous des infos sur les Tickets resto à partir du 02/06/2020 pour les salariés AG2R ?

    Je sens qu’on va encore se faire avoir et que la Direction va nous sortir un truc du style “Pour simplifier la mise en place se fera au 01/07 pour AG2R comme pour la mondiale” (Surtout faire un mois d’économie).

    Merci

    • cfdt ag2r

      Réunion prévue demain 9 juin en fin d’après midi. La date d’effet est bien le 1er juin. Cette date a été inscrite dans l’accord NAO signé. Donc la direction ne peut qu’appliquer l’accord.
      Le projet d’accord est libellé ainsi :
      “Le titre restaurant est accordé :
      – Aux collaborateurs qui travaillent sur un site ne disposant pas d’un restaurant d’entreprise ou d’un restaurant inter-entreprises : chaque jour travaillé ouvre droit à un titre restaurant ;
      – Aux collaborateurs qui travaillent sur un site disposant d’un restaurant d’entreprise ou d’un restaurant inter-entreprises : chaque jour travaillé à distance, soit en application de l’Accord relatif au déploiement du télétravail, soit en application de mesures exceptionnelles décidées par la Direction, ouvre droit à un titre restaurant.

      Il est précisé qu’un même collaborateur ne peut recevoir qu’un titre restaurant par jour de travail effectué. Seuls les jours de présence effective du collaborateur à son poste de travail ouvrent droit à attribution d’un nombre correspondant de titres restaurant. L’employeur ne peut pas attribuer de titre restaurant aux collaborateurs pour leurs jours d’absence, quel que soit le motif de cette absence (maladie, congés annuels, JRTT…), aux collaborateurs à temps partiel lorsque le repas n’est pas compris dans leur horaire journalier, ainsi que dans le cas d’un travail ne comprenant pas de reprise après la pause repas.
      Cette mesure s’applique à compter du 1er juin 2020, pour une durée indéterminée. “

  • Bonjour, dans la foire aux questions concernant le COVID 19, on peut lire ceci :
    “2.9 Les remboursements d’abonnement transport du mois d’avril sont-ils maintenus ? Les remboursements d’abonnement transport en commun du mois d’avril ainsi que les primes transports d’avril sont annulés, les collaborateurs n’ayant pas utilisé les transports en commun sur le mois d’avril. La régularisation sera effectuée sur la paie de juin.” Je comprends le raisonnement de l’employeur mais je pensais que faire des effets rétroactifs était compliqué ??? Il y a des choses étonnantes des fois non ?

  • Bonjour,

    Le calcul du bénéfice des droits pour la prime MACRON est le suivant (période de référence de juin 2019 à mai 2020):

    31946,25 (SMIC 2019) + 23091,3 (SMIC 2020) = 55037,55 € sur 151,67 heures.

    Une fois le montant ramené au temps de travail de l’entreprise de 148,63 heures, nous avons un montant à ne pas dépasser de 53934,40€

    –> Je m’interroge sur ce montant qui ne correspond pas à ce qui a été annoncé (3 SMIC annuels), et concernant le prorata du temps de travail de l’entreprise, est-ce bien compatible avec les cadres au forfait (plus concernés par ce seuil) ?

    Est-ce que ce qui est négocié par les syndicats correspond bien à ce qui est appliqué par les services de paie ?

    Merci de votre retour,

    Cordialement.

  • Bonjour,
    Lorsque pour la prime macron 3 SMIC annuels sont annoncés comme seuil à ne pas dépasser, on imagine qu’il s’agit de 54765 € (hypothèse basse du smic 2019).
    La DRH applique une décote horaire sur ce montant, le seuil devient 53935 €, est-ce bien valable pour des cadres au forfait jour ?
    Cordialement.

    • cfdt ag2r

      Voici la réponse du service du personnel que nous avons interrogé :
      La règle URSSAF prévoit le calcul du SMIC sur la base de 151,67 heures ramené au nombre de jours travaillés. Sachant que l’URSSAF considère un forfait à 218 jours annuel, nous avons donc le résultat suivant :

       2019 => 10,03 (valeur du Smic Horaire) x 151,67 heures x 7 mois = 10 648,75
       2020 => 10,15 (valeur du Smic Horaire) x 151,67 heures x 5 mois = 7 697,25
      Soit un total de 18 348 euros

      Pour les collaborateurs au forfait et comme le nombre de jours travaillés au sein de l’entreprise (208 jours) est inférieur à forfait légal de 218 jours, nous avons donc 18 348 (SMIC) / 218 jours (forfait légal) x 208 jours (nombre de jours travaillés dans l’entreprise) = 17 505,44

      La limite de 3 SMIC est de 17 505,44 x 3 = 52 513,32 euros.

      • Merci pour ces explications.
        Il est parfois frustrant de passer de peu à côté de mesures collectives (financées sur un budget au départ dédié à des mesures individuelles), surtout lorsque dans la rémunération du collaborateur figure un paiement de jours CET épargnés.
        Votre sérieux est parfaitement illustré par votre réponse argumentée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Le champ est non obligatoire.
Les commentaires sont publiés après modération.