Home E-mail

Les challenges commerciaux pénalisés

Depuis de nombreuses années, la CFDT réclame l’implication des représentants du personnel dans la construction des challenges. Le 14 avril la CFDT a envoyé un mail à la direction pour l’alerter sur la pénalisation des challenges due à des problèmes de gestion et à la crise sanitaire actuelle.
La CFDT propose une solution.

Texte du mail envoyé le 14 avril

Mesdames, messieurs, bonjour,

Lors de la commission métiers du 11 mars dédié aux challenges commerciaux, la CFDT vous alertait sur  le fait que certains chargés d’affaires (notamment spécialisés épargne) pouvaient être significativement pénalisés sur la production EPARGNE RETRAITE du fait de problèmes administratifs internes au groupe (dit “de gestion” dans le compte rendu ). 

Vous nous avez expliqué qu’il était impératif d’attendre la réception des 1ers encaissements pour valider le chiffre primable.

La direction proposait alors d’étudier le décalage du paiement de l’ensemble des challenges.

Cette proposition n’a pas été retenue par les organisations syndicales, en effet même en obtenant le report du paiement des challenges en juin, le maintien  de la règle de l’encaissement des 1ères cotisations ne règle pas le problème.

En effet, la multiplication des demandes de reports liés au COVID-19  ont mécaniquement repoussé les encaissements. D’autre part, la réalité est que ARIAL CNP ASSURANCES met des mois à émettre les conditions particulières puis à les mettre en gestion , certaines ayant une date d’effet 2019 ne sont toujours pas traitées. Et quand c’est enfin le cas, le client paye par DSN et donc le règlement peut attendre jusqu’au 30 avril… après le paiement des primes de challenges.

Aujourd’hui par exemple, des contrats SPANES vont être annulés car les paiements n’ont pas été reçu avant le 14 avril.

A l’heure ou le groupe communique sur l’équité, nous estimons qu’il y a la une double injustice pour les collaborateurs impactés qui peuvent être potentiellement tous les membres de l’équipe commerciale puisque la brique collective quantitative intègre la PNA issue de l’épargne retraite ; ils ont «fait le job» , et les 2 raisons qui les pénalisent, sont indépendantes de leur fonction : 

1 – Problèmes de gestion.

2 – Actualité sanitaire du pays .

La  proposition de la CFDT est donc la suivante pour l’ERE,  le paiement de la prime sur le déclaratif issu des Conditions Particulières signées, et l’ajustement en septembre par exemple, comme vous avez  prévu de le faire sur le challenge 2020 pour la partie déplafonnée de la prime. 

Nous sommes conscients que votre énergie est aujourd’hui (logiquement) très focalisée sur les rémunérations du MDPRO, pour autant, les problématiques des collaborateurs du  MDE et MDP  – qui passeront probablement le 1er  semestre à attendre d’hypothétiques  challenges 2020 – ne doivent pas être marginalisées.

Nous comptons sur votre attention  pour qu’une solution acceptable soit trouvée.

Bien cordialement.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
cfdt-ag2r

GRATUIT
VOIR