Home E-mail

Les métiers commerciaux observés

Le 4 novembre s’est déroulée une réunion de l’observatoire des métiers du groupe. A l’ordre du jour : les métiers commerciaux. Compte rendu de la réunion.

La réunion démarre par une heure d’échanges sur le protocole sanitaire.

La direction rappelle l’importance d’appliquer le télétravail à 100 %. Elle compare à d’autres groupes (non cités) qui se veulent moins scrupuleux qu’elle.

Les commerciaux « fer de lance de l’entreprise »ne peuvent pas s’organiser à 100 % en télétravail. Ils continuent donc à exercer leur activité, à distance ou en présentiel si le client le souhaite.

Pour les assistantes commerciales, le retour sur site fait débat.

Les points de vie sont assez éloignés entre la DRH qui estime que les assistantes commerciales ne peuvent pas faire leur métier à distance, ( ce serait d’ailleurs pour ça qu’elles ont dû poser plus de RTT au printemps),  et la CFDT AG2R qui démontre que la quasi-totalité des taches peuvent être réalisées à distance : propositions commerciales, suivi des résiliations, mise en gestion des affaires nouvelles. Il n’est pas inutile de prévoir un système de roulement, néanmoins sur certaines DR les obligations de présence sur site sont disproportionnées. Cela traduit une défiance de certains managers vis-à-vis du télétravail.
La direction commerciale assure avoir réduit la voilure par rapport à la demande des DR.
La DRH propose de faire le point sur le sujet après la réunion et de lancer des consignes pour traiter les disparités.

 La CFDT AG2R réclame le calendrier de communication du Bilan annuel de suivi de la mise en œuvre de l’accord GAPEC. La DRH évoque une première restitution en 2021.

Présentation de la fiche Direction Commerciale.

Pour la CFDT AG2R, la présentation est trop globale et ne fait pas apparaître les changements issus de la transformation de la distribution, notamment la construction de la direction des expertises.

Un débat s’engage sur le sujet des rebonds commerciaux. La direction commerciale se prévaut d’environ 500 rebonds. La CFDT AG2R estime ce montant faible et suggère qu’il y a un problème de valorisation du rebond commercial. La direction commerciale assume ce choix, reconnait qu’il n’y a pas d’incompatibilité avec la DDA mais croit aux comportements vertueux et à la compréhension qu’a chacun de la nécessité de pérenniser la maison, pérenniser nos emplois…

Les élus LA MONDIALE se plaignent du faible nombre de rebonds du marché des entreprises vers le marché des professionnels, sans sembler avoir conscience de l’écart des forces en présence. La direction est dans l’impossibilité de communiquer de chiffres, mais affiche une volonté de centraliser les remontées afin de montrer la pertinence du rebond.

On constate de fortes tensions entre les élus des différents réseaux : différences culturelles, peu de volonté de travailler ensemble, pas d’acceptation du principe de la transformation de la distribution, etc…

Activités commerciales du MDPRO

Un sujet central est l’orientation demandée au réseau LA MONDIALE vers le petit collectif en santé comme en prévoyance et la valorisation des actes jugées insuffisante par les élus LA MONDIALE notamment sur les CCN .

La direction commerciale souligne que, les frais de chargement sur les CCN ne permettent pas une meilleure rémunération. Le fait que le groupe détienne un gros portefeuille CCN serait un « vivier » pour le marché LM, mais pas une fin en soi, cela devrait permettre de rentrer dans l’entreprise, mais l’objectif resterait de « rebondir » vers le dirigeant.

La CFDT AG2R interroge la direction commerciale sur le focus relatif à la fonction publique. La  direction commerciale rappelle le souhait du groupe de devenir un acteur reconnu sur ces thèmes. Notre présence via MMJ montre qu’il y a une pertinence à répondre aux besoins de ce marché. Il y aura la constitution d’un groupe de travail suite à la fin de recommandations dans un avenir proche.

Transformations digitale, culturelle

La direction commerciale indique la somme de travaux en cours sur le développement digital, la nécessité de développer les entretiens commerciaux à distance, mais aussi que nous avons encore beaucoup de progrès à faire par rapport aux concurrents.

Interrogé par la CFDT sur le sujet XRM, la direction commerciale reconnait que la volonté initiale de déploiement par briques transverses et pas par marché a été percutée par la technique et les contraintes budgétaires, d’où le choix contraint de fonctionner par silo, et de démarrer avec le MDPRO (2021), puis le MDP, car c’est plus complexe sur le MDE (2022). En effet, le SELLIGENT MDE est beaucoup moins renseigné que celui du pro (exemple l’action sur la CCN 66 avec 90% des fiches hors cible).

Fiches métiers

La CFDT AG2R demande que les nouveaux métiers issus de la transformation de la distribution fassent l’objet d’une fiche de poste, notamment en ce qui concerne le chargé d’affaires grand compte santé prévoyance, et une meilleure prise en compte des missions d’expertise associées à certains postes.

La CFDT AG2R insiste sur la situation des assistants de secteur, nouveau métier issu de la transformation de la distribution, somme des taches de deux métiers précédents ACI et CCGV, avec une complexité et responsabilité élargies, sans qu’une nouvelle pesée de poste classe 3 ou classe 4, selon le parcours de chacun, n’ait été effectuée.
La DRH assume ces écarts et indique que pour avoir une harmonisation de classe, il faut travailler dans la fonction publique…

Le sujet a été regardé par la RH partenaire métier, mais sans action entreprise

La CFDT interpelle la direction commerciale pour entendre la réaffirmation du principe selon lequel les ACE sont au service du MDE pas du MDPRO. La direction commerciale admet que les commerciaux du MDPRO ne doivent pas les solliciter.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
cfdt-ag2r

GRATUIT
VOIR