Home E-mail

Les organisations syndicales AG2R écrivent au Conseil d’administration

Toutes les organisations syndicales AG2R écrivent au Conseil d’administration pour qu’il engage une réflexion sur le budget alloué aux augmentions collectives et individuelles des salariés de l’UES AG2R. Objectif : accepter de donner des marges de manœuvre à la direction générale pour lui permettre de proposer des augmentations avec un budget moins restreint.

Ce courrier a été envoyé par les délégués syndicaux de toutes les OS présentes chez AG2R : CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, UNSA, SUD Solidaires.

Cette intersyndicale unie s’est créée à partir d’une analyse commune : lorsque les budgets 2022 ont été votés par les conseils d’administration, le niveau de l’inflation n’était celui atteint aujourd’hui. Dans les négociations collectives qui se sont ouvertes il y a quelques jours, une première appréciation de l’enveloppe à disposition de la DRH pour les augmentations collectives et individuelles des salariés permet de dire que le pouvoir d’achat des salariés sera fortement diminué en 2022

Les organisations syndicales se sont donc mises d’accord pour demander aux administrateurs d’engager une réflexion sur le budget alloué aux augmentions collectives et individuelles des salariés de l’UES AG2R et pour qu’ils acceptent de donner des marges de manœuvre à la direction générale pour lui permettre de proposer des augmentations avec un budget moins restreint.

Texte du courrier

Madame la Présidente,

Mesdames et Messieurs les administrateurs,

Par ce courrier, l’ensemble des organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, UNSA, SUD de l’UES AG2R souhaitent vous sensibiliser à la situation des salariés du groupe dans le cadre de l’ouverture des NAO.

Cette démarche exceptionnelle se positionne dans la continuité de courrier interfédéral CFDT, CFE-CGC, CGT, FO, UNSA, de notre branche afin de sensibiliser le Conseil d’Administrateurs de l’AGIRC-ARRCO sur la question du pouvoir d’achat des salariés.

Nous soulignons aussi son côté rarissime puisque nous ne nous étions pas adressés directement aux administratrices et administrateurs depuis 2015.

Notre objectif est de vous apporter des éléments afin que vous puissiez engager une réflexion sur le budget alloué aux augmentions collectives et individuelles des salariés de l’UES AG2R.

En effet, nous estimons qu’entre la construction du budget, sa présentation aux instances et votre vote, le contexte a fortement évolué. Si les prémices d’une inflation plus importante que ces dernières années commençaient à poindre, aucun expert n’avait envisagé qu’elle serait de l’ordre de 3%, avec entre autres une flambée de l’énergie de plus de 18%. De plus le taux d’inflation a déjà été revu à la hausse par la BCE pour 2022.

Ces dernières années ont été extrêmement anxiogènes pour tous. Dans cette situation, l’entreprise a donné la possibilité à chacun de travailler dans les meilleures conditions possibles ce qui a permis de remplir nos missions malgré une situation extrêmement dégradée (travail le week-end, plage de travail élargie de 6h00 à 22H00, etc…). Sans jamais faire de la surenchère, les organisations syndicales ont joué un rôle essentiel et servi de médiation entre la direction et les salariés. Ces derniers ont fait preuve d’une résilience extraordinaire et leur engagement a été sans faille. Grace à tous les salariés, le groupe a traversé une tempête inédite.

Les salariés ont réalisé des efforts importants avec une réduction de la masse salariale de 50 millions d’euros depuis 2016, une diminution de 63 millions d’euros des frais de personnel et une réduction des effectifs d’environ 1000 CDI.

L’engagement sociétal et la raison d’être du groupe doivent aussi être perçus par ceux qui portent ces valeurs et ces engagements au quotidien.

Nous avons tous conscience des difficultés que traverse l’entreprise cependant il nous apparait que seule la continuité de l’engagement de tous permettra de les affronter. Pour conserver et améliorer la qualité de service, il faut des salariés motivés, fiers de leur appartenance au groupe et en confiance avec la gouvernance opérationnelle et politique du groupe.

Accepter de donner des marges de manœuvre à la direction générale pour lui permettre de proposer des augmentations avec un budget moins restreint serait un signe fort de votre engagement auprès des salariés.

Nous vous remercions de la lecture attentive que vous ferez de ce courrier et espérons que, sous votre initiative, la direction générale pourra mettre en place une politique salariale en adéquation avec l’engagement de tous.

Copie à Messieurs André Renaudin et Bruno Angles, à Madame Claire Silva.

S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
4 mois il y a

pour rentrer dans le vif du sujet : les NAO du 4 (le 7 pour la mondiale ? je ne sais plus) se sont bien passés, ou la Direction a refait la blague des 0,06 % de 2021 ?

dartagnan
dartagnan
4 mois il y a

excellente initiative à mettre en parallèle avec les économies effectuées pendant les 2 ans de pandémie sur les frais immobiliers. Si les richesses ne peuvent pas être (soit disant) partagées, partageons au moins les économies réalisées…

anonyme
anonyme
3 mois il y a

Pourquoi les syndicats ne font pas un appel à la grève,avant les prochaines négo

Barnabe
Barnabe
3 mois il y a

Au fait, le CA a-t-il répondu ?

cfdt-ag2r

GRATUIT
VOIR