Home E-mail Personnalisé

Pénurie de carburant : la direction prend des mesures positives.

Dans le contexte de pénurie de carburant, la direction a décidé de mesures exceptionnelles, que la DRH entend appliquer avec souplesse. Le maître-mot : faire confiance aux salariés …

La direction a décidé, pour les collaborateurs qui utilisent habituellement un véhicule ET qui ne disposent pas d’un mode de transport alternatif, d’étendre la pratique du télétravail jusqu’à 4 jours maximum par semaine après concertation avec leur manager et déclaration préalable au titre du « télétravail occasionnel » dans le Self RH.

La DRH indique que ces mesures exceptionnelles ne sont pas applicables pour les collaborateurs qui utilisent les transports en commun et qui bénéficient du remboursement à 50% par l’employeur d’un titre de transport enregistré en paie (mensuel ou annuel), à l’exception des personnes qui doivent utiliser un véhicule pour se rendre à la gare de départ de leur trajet domicile/lieu de travail qui peuvent de ce fait bénéficier des mesures.

Problème : comment vérifier que le salarié n’a pas de mode de transport alternatif ou qu’il doit bien utiliser un véhicule pour se rendre à la gare ?
La DRH a été claire : aucun contrôle ne doit être effectué par les managers, la règle étant de « faire confiance » aux salariés.

D’autres part, les salariés confrontés à une situation particulière peuvent se rapprocher de leur RH Partenaire Métier pour que leur situation soit examinée et que soient déterminées, si nécessaire, les dispositions particulières qu’il conviendrait d’envisager.

Ces mesures très exceptionnelles sont applicables à partir du jeudi 13 octobre, jusqu’au vendredi 21 octobre 2022 inclus. En fonction de l’évolution de la situation, qu’il s’agisse d’une dégradation ou d’une amélioration, la direction indique que des adaptations qui pourraient être apportées à ces dispositions.

S’abonner
Notifier de
guest

8 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Tonino
Tonino
3 mois il y a

Quid des personnes qui ont une activité non télétravaillable à 100 %, du coup pas de possibilité de TLT = Comment la Direction des ressources humaines se positionne pour les personnes ne pouvant pas venir sur le site faute de carburant ?

Adresse mail non obligatoire
tonino.grossi@gmail.com
samsan
samsan
3 mois il y a

Mdrrr…, Maître mot : “faire confiance aux salariés” !!!! Alors ça c’est incroyable…. nous ne sommes pourtant que de petites gens

une salariée
une salariée
3 mois il y a

super pour une fois , c’est une bonne initiative 🙂 merci

Eric MARECHAL
Eric MARECHAL
3 mois il y a

Bonjour à tous,
Qui a fait changer d’avis la DRH ???
C’est une bonne nouvelle que la Direction fasse enfin confiance aux salariés du groupe.
Bien a vous.

Adresse mail non obligatoire
eric.marechal@ag2rlamondiale.fr
QVT
QVT
3 mois il y a

“Le maître-mot : faire confiance aux salariés …”

On applaudit aujourd’hui mais pourquoi faire confiance aux seuls salariés venant en voiture quand la logistique d’une énergie polluante à long terme est momentanément perturbée ?
Les engagements environnementaux du groupe vont à l’encontre de cette mesure.

Pourquoi refuser encore toute discussion sur un troisième jour de télétravail pour tout à chacun ?

Dartagnan
Dartagnan
3 mois il y a

Faire confiance aux salariés: Intention louable de la DRH mais pas pour l’ensemble des managers. Certains d’entre eux ont beaucoup de mal à accepter cette mesure et interprète à la sauce locale, notamment: si pas de pénurie dans la région, pas de mesures DRH… alors que le conflit s’étend partout et que les difficultés d’approvisionnement touchent de plus en plus de salariés qui sont éloignés des grandes villes.
Un élément supplémentaire pour prouver que le télétravail et sa gestion à distance ne sont pas encore ancrés dans certaines têtes.
Bon courage à tous !

Anonyme
Anonyme
3 mois il y a

Bonjour
Quid des salariés qui ont la possibilité de TLT mais l’activité est peu voire pas présente car la poste ne peut effectuer la livraison des courriers faute de carburant?
Merci

Le SInge
Le SInge
3 mois il y a

Et le négociations salariales, elles reprennent quand avec les RH ?
Le temps avance, mais rien ne se passe. Que font les syndicats ? Ce n’est pas la demi journée de grève d’il y a 6 mois qui va faire avancer les choses. ‘Vous ne nous faites pas peur avec votre demi journée de grève” comme aurait dit la DRH ! La passivité sera notre perte, pour nous les salariés. Pour faire bouger les choses, il faut une grève dure comme chez TOTAL.

cfdt-ag2r

GRATUIT
VOIR