S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Quand certains directeurs n’appliquent pas les consignes de la direction générale.

Alors que l’on voit ces derniers temps des remontrances nombreuses fleurir sur le non-respect des consignes, on peut constater que certains directeurs sont les premiers à s’asseoir sur les instructions.

Dernier exemple en date : la suspension des plages fixes.

Dans les mesures d’assouplissement qui permettent d’améliorer les conditions de travail dans le contexte de la crise sanitaire, la direction générale a décidé de suspendre l’application des plages horaires fixes. Ainsi, les salariés peuvent adapter l’heure de début du travail et l’heure de fin en fonction de leurs contraintes personnelles de vie familiale et, surtout, de l’affluence des transports en commun.

Cette souplesse s’applique aussi bien aux salariés qui travaillent sur site qu’aux télétravailleurs.

Cette décision a été clairement exprimée lors de la réunion CSSCT du 27 août, affichée sur l’intranet du groupe et notifiée par mail aux managers.

Mais c’était sans compter sur l’esprit de résistance de certains directeurs.

Ainsi sur les sites de Levallois et Paradis, les plages fixes sont obligatoires pour les télétravailleurs.

 Cette situation a contraint l’UNSA, la CGT et la CFDT à saisir la direction générale.

A Reims, la même situation est apparue.

Mais nous constatons que d’autres directeurs ont des visions encore différentes.

Ainsi à Rennes, c’est aussi pour l’activité « santé prévoyance » sur site que les plages fixes sont exigées.

Nous sommes saisis par des salariés qui sont menacés de sanctions par la direction qui leur reproche de ne pas suivre les consignes du groupe.

Cette direction ira-t-elle jusqu’à sanctionner les directeurs qui suivent le même chemin de la dissidence ou qui n’ont tout simplement pas compris les consignes dans cette période compliquée ?

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
14 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Anonyme
Anonyme
24 jours il y a

Bonjour, pour certains de Paradis, nous n’avons plus les plages fixes. Cependant, il nous a été demandé de ne pas partir avant 15h.
Encore des consignes différentes…
Merci pour votre travail. Cordialement.

Anonyme
Anonyme
Réponse à  Anonyme
23 jours il y a

Bonjour, tout comme à Levallois, mais ça revient à mettre des plages fixes, et le matin c’est maximum 10H, ce qui ne change quasi rien par rapport à d’habitude

Anonyme
Anonyme
24 jours il y a

Merci de nous indiquer aussi comment sera géré les cas de COVID avérés et déclarés pour les salariés en contact sur le site. Rien n’est indiqué dans les informations affichées.

Anonyme
Anonyme
24 jours il y a

Comme les recommandations du gouvernement et le tri sélectif sauce direction AG2R, on fait le tri entre ce qui nous arrange, ce qui va dans notre sens, ce qui nous emm….. ce qu’on peut exiger pour le petit personnel sans que ça apporte des contraintes aux “décideurs”.

Anonyme
Anonyme
Réponse à  Anonyme
23 jours il y a

Excellent résumé. A inclure dans le “petit personnel” les REQ et les RS qui n’ont pas voix au chapitre !

Anonyme
Anonyme
24 jours il y a

L’assouplissement des plages horaires étaient prévues pour éviter les heures de pointe des transports en commun , pas pour se la jouer perso en télétravail … Allez plutôt voir les salariés en télétravail qui sous couvert de plage libre finissait à 14H ou 15H … et n’étaient donc pas disponibles pour communiquer avec leurs collègues sur site , un comble , non ?

Anonyme
Anonyme
Réponse à  Anonyme
23 jours il y a

ET…?

Anonyme
Anonyme
Réponse à  Anonyme
23 jours il y a

Je valide !!!!

Anonyme
Anonyme
24 jours il y a

Sante/prévoyance site bordeaux : mail direction indiquant que les plages fixes s appliquent toujours pour les salariés teletravailleurs

cadreenterrasse
cadreenterrasse
23 jours il y a

Il faut souligner qu’à Levallois, il n’est pas rare de voir des cadres au forfait arrivés vers 10h puis prendre le repas du midi tranquillement pendant 2 heures (entre eux), en ballade ou en terrasse à proximité du site …au soleil …pendant que les petites mains s’activent !!! Ils n’ont pas l’air pressé de revenir.

Entourloupes
Entourloupes
17 jours il y a

MAJ des consignes sur Déclics :
Dans le cadre de la gestion de l’horaire variable, à compter du lundi 14 septembre, les plages fixes seront de nouveau applicables à l’ensemble des collaborateurs en télétravail.
Pour assurer le bon fonctionnement des activités, des règles de présence minimale des non-télétravailleurs sur certaines plages horaires peuvent être fixées par le manager. Il appartient au management de déterminer les modalités d’organisation pour assurer la continuité de service.

On se doutait bien que la Direction n’allait pas désavouer et réprimander ses directeurs et managers qui ne suivaient pas leurs consignes….Ca c’est réservé pour le salarié de base.

J’espère que les syndicats vont se battre pour les zones où la majorité des salariés prennent les transports en commun (surchargés).

Maya
Maya
16 jours il y a

En fait les teletravailleurs bosseront quand sur site tout le monde sous prétexte de transports partira a 14h00 …

Clichés
Clichés
Réponse à  Maya
14 jours il y a

Vous êtes en Idf ? Vous prenez les transports en commun ? Aux heures de pointe ? Vous connaissez la fiabilité des lignes rer et TER ? On a des collègues qui parfois mettent 3h pour rentrer chez eux qd y’a des incidents ! Ça veux dire 3 h de plus avec le masque. Ah tous les salariés ne sont pas au forfait si vous n’êtes pas au courant. Les heures faut les faire, ça aussi ça ne sort pas du cul des poules. Faire des grosses journées de TLT pour rattraper ces heures ce n’est pas plaisir. Ou alors vous pensez aussi que tous les télétravailleurs truandent ?!

Anonyme
Anonyme
16 jours il y a

On vient de nous imposer les horaires fixes pour tout le monde, teletrailleurs ou non-télétravailleurs ! Putain, y’en à marre. Je pense beaucoup ne télétravailleront pas si reconfinement il y a, la direction ne mérite qu’un bon arrêt de travail. Y’en à marre de se faire prendre pour des cons! Ils jouent avec notre santé et cela va trop loin !!!