Home E-mail

Reims et Toulouse : le CSE consulté sans garantie sur l’avenir des salariés.

Le 14 décembre, le CSE AG2R devait rendre un avis sur la suppression d’activités “prestations santé” à Reims et Toulouse et le reclassement de plusieurs salariés concernés. Les élus CFDT ont refusé de participer à une consultation où l’avenir des salariés n’était pas défini.

Avis des élus CFDT

La CFDT a toujours plaidé pour garder une diversité de métiers dans les centres de gestion.

D’une part pour garantir les emplois et une richesse de métiers en régions et d’autre part pour apporter un service de proximité de qualité à nos clients.

Malgré le renforcement des services entreprise à Reims et à Toulouse, nous restons septiques sur la pérennité des activités de gestion dans ces centres.
Donc, en ce sens, la CFDT ne pourrait qu’être défavorable à la suppression d’activités à Reims et à Toulouse.

En revanche, sur le principe du dispositif de reclassement mis en place par la direction métiers et la DRH, la CFDT pourrait émettre un avis positif.

Cependant, la CFDT ne peut pas émettre un avis éclairé sans avoir connaissance de l’ensemble des propositions de reclassement. L’état exhaustif de ces reclassements n’est pas fourni pour la consultation car les entretiens individuels avec les salariés concernés ne se sont pas tous déroulés. C’est pourquoi nous jugeons que la consultation du CSE est prématurée et que nous avions préconisé une consultation locale des représentants de proximité à la fin des entretiens exploratoires, avec un suivi national au CSE.

En effet, comment expliquer aux salariés concernés que leurs élus ont émis un avis sur leur avenir professionnel alors même que les propositions de solutions de reclassement définitives ne sont pas connues ?

Compte tenu de toutes ces remarques, les élus CFDT ne participeront pas au vote.

Sur le même sujet :

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
winter wilfrid
winter wilfrid
6 mois il y a

un avis logique de non participation au vote: il est normal que les élus ne puissent se prononcer sur des sujets aussi mal couverts et aboutis par la direction. pas de garantie, pas d’avis.

cfdt-ag2r

GRATUIT
VOIR