Home E-mail

Reims : la CFDT dit non à la fermeture de l’activité “prestations santé”

Les représentants de proximité du centre de gestion de Reims ont été consulté sur la fermeture du service “prestations santé” dans le cadre du projet de recentrage des activités. Les représentants CFDT ont émis un avis défavorable.

Déclaration des représentants de proximité CFDT de Reims

La CFDT a toujours plaidé pour garder une diversité de métiers dans les centres de gestion.

D’une part pour garantir les emplois et une richesse de métiers en régions et d’autre part pour apporter un service de proximité de qualité à nos clients.

En outre, malgré le renforcement du service entreprise à Reims, nous restons septiques sur la pérennité des activités de gestion dans ce centre.

Nous vous rappelons que depuis une vingtaine d’années, ce n’est pas moins de 7 services qui ont fermé : prestations prévoyance, comptabilité, CRC, service participant, Contentieux retraite, Contentieux santé prévoyance et maintenant le service prestations santé.

Cette annonce a d’ailleurs été brutale, sans aucune considération des salariés et avec une concertation à postériori des RP.

Sur le principe du dispositif de reclassement mis en place par la direction métiers et la DRH, les élus CFDT constatent que la direction a laissé le choix des immersions dans les différents métiers encore présents sur le site de Bezannes et que tous les salariés ont pu bénéficier d’un entretien RH en exprimant leurs vœux pour leur reclassement. Cependant nous déplorons que tout ne soit pas mis en œuvre au niveau national pour satisfaire les appétences des salariés qui souhaitaient changer d’orientation après la perte de leur activité. Certaines salariées, choquées au premier abord, souhaitent maintenant tourner la page et s’investir dans un nouveau métier. Nous vous concédons le fait que l’employabilité sur site reste active et vous nous assurez du maintien des journées de RTT, congés et télétravail pour les salariés.

Concernant la formation, vous nous avez donné des précisions. Selon le protocole sanitaire, la formation aura lieu en distanciel pour les généralités et sur site pour les mises en situation avec un accompagnement. Que ce soient les managers, les référents ou les gestionnaires confirmés, nous sommes perplexes sur l’organisation à donner pour satisfaire nos clients au quotidien tout en accompagnant nos collègues.

Sur le projet final de la Direction métier, le portefeuille de Reims devrait grossir au fil du temps avec le concours des Directions locales sur le site de Bezannes. Ce choix, mu par un besoin de rationalisation mais surtout par une question de maitrise de coût, reste nébuleux pour le quotidien des salariés. Nous n’avons pas le droit à l’erreur puisque c’est l’unique service santé prévoyance qui restera sur ce site.

Sans embauche et en sachant que plusieurs salariés partiront en ATT dans les prochaines années, nous avons du mal à apprécier où se situe le « projet ambitieux » pour Reims. Les tâches quotidiennes partant de plus en plus vers les prestataires et le self care.

Sur le doublement du portefeuille de Bezannes au second semestre, nous attendrons de voir les impacts sur le service et sommes en attente d’une adéquation entre les ressources et le portefeuille à venir.

Nous vous rappelons que pour être efficient dans l’activité entreprise, il faut une bonne année de pratique surtout avec les évolutions permanentes que génèrent ce métier actuellement.

Compte tenu de toutes ces remarques, les RP CFDT émettent un avis défavorable sur le projet de recentrage des activités santé prévoyance de Reims.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
cfdt-ag2r

GRATUIT
VOIR