S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

Télétravail : une idée intéressante chez Malakoff Humanis

A l’occasion d’un avenant à l’accord télétravail, les négociateurs ont introduit dans le texte la notion de télétravail occasionnel.

Chaque salarié – qu’il soit ou non engagé contractuellement dans le dispositif de télétravail – pourra bénéficier à titre occasionnel d’un maximum de 15 jours de télétravail par an pour faire face à des situations personnelles impondérables (garde d’enfants exceptionnelle, difficultés de transport…).

Cette idée d’un « quota » de jours de télétravail à disposition avait été avancée par la CFDT AG2R lors des discussions sur le télétravail, mais n’avait pas été retenue par la direction.

Espérons que les prochaines discussions permettront d’avance sur ce point qui entre aussi bien dans le thème télétravail que dans le thème qualité de vie au travail.

4.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments