Home E-mail

Un nouveau directeur « technique » pour les accords de branches qui n’est pas neutre

Alexandre Lagache succède à David Giovannuzzi comme directeur des accords de branches dans le groupe. Au delà d’une simple modification dans l’organigramme, on peut y lire un changement plus stratégique.

David Giovannuzzi a fait valoir ses droits à la retraite. C’est donc Alexandre Lagache qui lui succède. Il exercera sa nouvelle fonction sous la responsabilité de Pascale Soyeux, directrice santé prévoyance et des accords de branche d’AG2R La Mondiale, car la direction des accords de branche a quitté la direction commerciale pour rejoindre la direction santé et prévoyance.

La logique d’activité voudrait pourtant que les commerciaux des accords de branche restent sous la responsabilité de la direction commerciale comme c’est le cas depuis toujours. Ce changement de logique doit certainement être interprété comme une modification de la stratégie de fonctionnement, bien au-delà qu’un simple glissement dans l’organigramme. Mais partager la stratégie n’est pas le point fort de nos dirigeants.

En effet, placer la direction des accords de branche sous la direction santé prévoyance, qui regroupe les services techniques et les services de gestion, c’est la mettre sous la tutelle des activités de gestion, mais plus encore des activités techniques, notamment de souscription et d’actuariat.

Le fait de nommer Alexandre Lagache, qui exerçait jusqu’à présent la fonction de directeur technique santé prévoyance, à la tête de la direction des accords de branche semble aller dans le même sens.

Lorsque l’on sait que certains contrats de branche sont très déficitaires et que les opérations de ré indexation deviennent indispensables, on tient peut-être une explication.

Bien que la direction des accords de branche mène déjà des campagnes de ré indexation depuis plusieurs années, il semble que la direction fasse porter le poids du redressement d’AG2R Prévoyance essentiellement sur les branches. Dans cette démarche, elle fait peut-être plus confiance aux techniciens qu’aux commerciaux pour continuer à redresser les contrats.

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
un salarié
un salarié
29 jours il y a

Beaucoup de branches sont déficitaires depuis la fin des désignations car la concurrence a joué. Le vrai sujet est que la DAB n’a pas anticipé tout cela alors que les autres GPS comparables l’ont fait bien avant eux (MH, apicil…). Ceux qui ne l’ont pas fait sont soit morts (humanis) soit sous tutelle (klesia). Faut il être dans le mur pour réagir ? Notre DAB a malheureusement beaucoup trop pris de retard.

Dartagnan
Dartagnan
Réponse à  un salarié
22 jours il y a

C’est la DAB ou la DG qui n’a pas anticipé ?… J’opterai pour le 2ème…

Un salarié
Un salarié
Réponse à  Dartagnan
22 jours il y a

C’est bien entendu un sujet de gouvernance plus général…

cfdt-ag2r

GRATUIT
VOIR