S'ENGAGER POUR CHACUN, AGIR POUR TOUS

La CFDT signe l’accord Agirc-Arrco

Le bureau national de la CFDT a décidé à l’unanimité de valider la proposition d’accord national interprofessionnel sur le pilotage stratégique de l’Agirc-Arrco.

Il a estimé que la négociation a permis à la CFDT d’engranger des acquis précieux pour les salariés et les retraités :

– L’indexation de la valeur d’achat du point sur les salaires pendant 4 ans garantit aux actifs qu’ils constitueront plus de droits à la retraite dans les années à venir qu’actuellement, une vraie démonstration à l’encontre de tous ceux pour qui la seule perspective est un perpétuel recul de l’âge de la retraite.
– L’indexation de la valeur de service du point sur l’inflation pendant 4 ans aussi garantit le pouvoir d’achat des retraites complémentaires, à rebours des décisions gouvernementales prises sur les retraites de base. La bonne santé financière du système permettra même d’envisager des gains de pouvoir d’achat supplémentaire jusqu’à 0,2%.

Sur les coefficients minorants, malgré la crispation de la partie patronale, la CFDT obtient de nouvelles restrictions à leur champ d’application. Mais plus fondamentalement, ces discussions ont surtout préparé la remise à plat du principe même des coefficients qui devra se faire au plus tard en 2021. Tout le monde a convenu qu’on ne peut imposer ces coefficients à ceux qui ne sont pas en capacité de prolonger leur activité (chômage, invalidité).

Ce cycle de négociation a montré la capacité des partenaires sociaux à gérer un régime de retraite de façon responsable. L’Agirc-Arrco fait aujourd’hui la démonstration qu’un régime de retraite peut être financièrement équilibré et apporter du progrès social durable pour les salariés et les retraités.

Vos commentaires (mail non obligatoire mais modération avant publication)