Home E-mail

La direction commerciale à saute-moutons par-dessus les élus

La direction a enfin décidé d’aménager les challenges commerciaux compte tenu du nouveau contexte commercial. Mais, courage, fuyons…elle veut aussi faire l’économie d’un débat sur les autres sujets qui fâchent.

Le 13 septembre le directeur commercial annonçait aux managers un aménagement des challenges commerciaux des collaborateurs du marché des entreprises « valorisant les actions d’indexation, de redressement et de sauvegarde du portefeuille ».

Une décision réclamée et attendue depuis longtemps par la CFDT, cohérente avec la politique de souscription redéfinie dans le cadre du plan de redressement qui vise à reconstituer le résultat opérationnel.

En revanche, c’est une décision est prise sans information préalable des Instances de Représentation du Personnel … et qui permet à la direction de faire l’économie d’un débat qui aurait permis d’échanger sur tout ce qui fâche :

  • L’insatisfaction des clients, due en partie à la situation critique dans les centres de gestion assurance de personnes qui fait du groupe le dernier de la classe en termes Net promoteur Score*
  • Le transfert des charges de travail de la Direction Technique en manque de bras vers le réseau qui en est bien dépourvu également,
  • La non-conformité de nos offres par rapport à plusieurs obligations légales (loi EVIN, degré de solidarité, reprise des encours, etc.)
  • Le sujet du dimensionnement des objectifs, définis pour certains sur la base d’offres toujours indisponibles alors que l’année commerciale touche à sa fin,
  • Les problèmes d’animation commerciale du marché des entreprises sur le pôle développement, confiée à des managers de proximité issus du pro en difficulté techniquement et éloignés du rythme commercial du MDE,
  • le niveau d’absentéisme de 7,1% sur les fonctions commerciales supérieur de 25% à celui du GIE…
  • le départ massif des commerciaux et des managers expérimentés en capacité de traiter des sujets complexes, et susceptibles d’accompagner les plus jeunes.

Malheureusement la liste n’est pas exhaustive…

Alors que la directrice générale adjointe en charge du pôle Distribution omnicanale et de la relation client est sur le point de boucler un tour de France des directions régionales à l’issu duquel elle devra présenter des solutions visant à faire rentrer des ronds dans des carrés, à moins que ça ne soit l’inverse,
la CDFT réclame la tenue sans délai d’un observatoire des métiers ou d’une commission métiers pour traiter enfin des sujets qui mettent à la fois en péril le moral des équipes commerciales et les équilibres d’AG2RP.

*le Net Promoteur Score est un indice allant de -100 à 100 qui mesure la volonté des clients de recommander les produits ou services d’une entreprise à d’autres ;

S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
QVT
QVT
13 jours il y a

👍🏼

seuls en dr
seuls en dr
8 jours il y a

Quel dommage de voir notre expertise entreprise partir !
Nous sommes de moins en moins nombreux au pole développement
Le plan 2023-2025 s’articule autour du besoin et de la satisfaction client :
Donnez nous les moyens d’atteindre les objectifs !
Pour comprendre nos besoins et ceux des clients il faudrait déjà connaître nos métiers, nos outils et aller sur le terrain.
Je tiens à souligner l’excellent travail de nos collègues de la gestion AG2R qui nous aident dans notre quotidien.

Last edited 8 jours il y a by seuls en dr
cfdt-ag2r

GRATUIT
VOIR